Un gros nuage est venu se poser dans le ciel bleu, mardi soir. Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, Lucas Hernandez a dû quitter ses partenaires et laisser son frère au Qatar. Le Bavarois laisse aussi un gros vide à gauche de la défense. Parce que son frère Théo est désormais bien seul et, en cas de pépin, on ne voit pas bien qui pourrait venir jouer les pompiers.
Mercredi, Dayot Upamecano a été convié en conférence de presse. Ce qui tombait plutôt bien. Parce qu'il est défenseur. Parce qu'il est à gauche. Et parce qu'il a été très bon face à l'Australie (4-1). L'intéressé serait-il prêt à jouer dans le couloir gauche en cas de pépin ? Il a fini par dire que oui. Mais avant cela, il avait évacué la question par une pirouette assez savoureuse : "Mieux vaut mettre Ousmane ou Coman", a-t-il lancé sans sourire.
Coupe du monde
"Je t'aime" : Mbappé – Giroud, la bromance de circonstance
IL Y A UNE HEURE

Blessure d'Hernandez : Deschamps a-t-il fait une erreur dans sa liste ?

Hasard de la vie, Ousmane Dembelé était aussi préposé aux obligations médiatiques, ce mercredi. Alors, évidemment, la question lui a été posée. Prêt à en découdre à gauche ? "Je ne pense pas. Je ne sais pas. On va prendre beaucoup de buts si je joue arrière gauche", a-t-il rigolé. Avant de renvoyer la pierre dans le jardin du défenseur du Bayern Munich. "Dayot est bien au poste d'arrière gauche. Mais il faut demander au coach, je ne pense pas qu'il ait imaginé (de me mettre latéral). On a Théo, on espère qu'il va continuer à performer." Et, surtout, ne pas se blesser.
Coupe du monde
Le plus gros danger pour les Bleus ? "Walker, la kryptonite Mbappé"
IL Y A 5 HEURES
Coupe du monde
Mais que se passe-t-il avec le jeu au pied de Lloris ?
IL Y A 5 HEURES