Comment va se dérouler le tirage au sort ?

De la Belgique, première au classement FIFA, jusqu'à San Marin, 210e, 55 équipes participeront à cette phase éliminatoire qui enverra 13 équipes de la Zone Europe à la Coupe du monde au Qatar (21 novembre - 18 décembre 2022). Ces 55 équipes seront réparties dans dix groupes, cinq comprenant cinq équipes et cinq autres avec six sélections.

Euro 2020
Sarr croit en sa bonne étoile : "L'Euro ? Le rêve de toute une vie"
28/12/2020 À 17:40

Le classement FIFA a permis de répartir les équipes en six chapeaux. La Belgique, la France, le Portugal ou encore l'Italie sont dans le premier, la Suisse, la Pologne et la Turquie dans le deuxième et ainsi de suite jusqu'au dernier composé de Malte, la Moldavie, le Liechtenstein, Gibraltar et San Marin.

Le grand gagnant et les vrais perdants : Deschamps a fait le tri

Le meilleur et le pire tirage pour l'équipe de France

Placés donc dans le premier chapeau grâce à leur deuxième place au classement FIFA, les Bleus de Didier Deschamps n'ont pas vraiment à craindre un groupe de la mort dans cette phase éliminatoire. Avec tous les habituels gros noms dans le chapeau 1, la perspective de trembler à l'issue du tirage au sort est moindre. Cependant, voici à quoi pourrait ressembler le pire tirage pour l'équipe de France :

  • France, Suisse, République tchèque, Bosnie-Herzégovine et Arménie.

Avec un tel groupe, les Bleus se méfieraient évidemment de la Suisse qui a terminé en tête de son groupe des éliminatoires pour l'Euro et de la République Tchèque, deuxième du groupe A derrière l'Angleterre mais en ayant battu les Three Lions à Prague. A l'inverse, voici ce qui pourrait être le meilleur tirage pour la bande à Antoine Griezmann :

  • France, Roumanie, Hongrie, Luxembourg et Estonie.

Lewandowski et Haaland sur la route des Bleus ?

C'est une certitude, l'équipe de France ne pourra affronter ni Cristiano Ronaldo, ni Eden Hazard, ni Harry Kane. Ce qui ne signifie pas que les Bleus ne verront pas une star tenter de leur barrer le chemin. Ainsi, la Pologne de Robert Lewandowski, meilleur joueur de l'année 2020 pour beaucoup, et la Norvège du phénomène Erling Haaland sont des adversaires potentiels pour Deschamps et ses joueurs. Si l'attaquant du Bayern Munich a déjà affronté les Bleus (défaite 0-1 en juin 2011), ce serait une première pour son homologue du Borussia Dortmund. Se confronter à l'un ou l'autre (ou le deux) de ces attaquants de classe mondiale donnerait du piment à cette phase éliminatoire et serait un excellent test pour la défense française.

Erling Haaland

Crédit: Getty Images

Ligue des nations, conflits politiques, hiver rigoureux : les exceptions

Comme c'est de coutume avec les tirages au sort, de nombreuses contraintes vont venir "perturber" la composition des groupes. La première, la phase finale de la Ligue des Nations qui concernent la France, la Belgique, l'Italie et l'Espagne. Ces quatre sélections seront forcément placées dans un groupe de 5.

La seconde, et c'est malheureusement une habitude désormais, tient compte des conflits politiques. Ainsi, ces équipes ne pourront pas être dans le même groupe pendant ces éliminatoires de la Coupe du monde 2022 :

  • Gibraltar et l'Espagne
  • Le Kosovo et la Bosnie-Herzégovine
  • Le Kosovo et la Serbie
  • Le Kosovo et la Russie
  • L'Ukraine et la Russie

Pour finir, la FIFA veut limiter les matches dans des pays où l'hiver peut être difficile. Elle en a ciblé dix : Biélorussie, Estonie, Îles Féroé, Finlande, Islande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Russie, Ukraine. Un maximum de deux de ces sélections joueront dans le même groupe.

Football
Deux titres et une qualif' à décrocher : l'année 2021 des Bleus s'annonce folle
07/12/2020 À 19:42
Coupe du monde
Revivez le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2022
07/12/2020 À 16:25