Après Amélie Oudéa-Castéra jeudi au micro de Public Sénat, Elisabeth Borne s'est prononcée vendredi sur le contexte politique lié au Mondial au Qatar. "Il me paraît comme une bonne chose" que "les joueurs puissent s'exprimer sur les valeurs que nous partageons évidemment entièrement, tout en respectant les règles du tournoi", a-t-elle dit, interrogée, à Berlin lors d'une conférence de presse commune avec Olaf Scholz, sur la polémique autour du brassard inclusif "One Love" au Mondial.
Elisabeth Borne n'a pas voulu commenter le geste de l'équipe allemande, qui, après s'être vue interdire par la Fédération internationale de football le port du brassard en faveur de la diversité sexuelle, avait posé mercredi pour la photo officielle la main devant la bouche. Un geste tourné alors clairement contre la FIFA, juste avant le match de la Mannschaft contre le Japon. En tribune, la ministre allemande de l'Intérieur Nancy Faeser avait porté le brassard One Love, aux côtés du président de la FIFA Gianni Infantino.
Coupe du monde
Croatie - Brésil : à quelle heure et sur quelle chaîne regarder le match en direct ?
IL Y A 4 HEURES
Coupe du monde
Le Mondial vu d'Italie : Mbappé, ti amo
IL Y A 4 HEURES
Coupe du monde
Geste politique, Flick, Bayern Munich... Le vestiaire allemand miné par les tensions
IL Y A 4 HEURES