Les Oranje remportent le premier choc du Mondial. Au terme d'un duel de haut niveau entre outsiders, les Pays-Bas sont venus à bout du Sénégal dans le 2e match du groupe A (0-2). Les champions d'Afrique ont longtemps fait la meilleure impression mais ont manqué d'un soupçon d'inspiration offensive avant de craquer face à Cody Gakpo (84e) et Davy Klaassen (90e+9). Les joueurs de Louis van Gaal fêtent leur retour à la Coupe du monde et rejoignent l'Equateur en tête de la poule.
Absents il y a quatre ans en Russie, les Oranje ont vite mis en place un jeu collectif fluide. En face, les champions d'Afrique sont entrés dans leur tournoi avec une énorme envie et beaucoup de percussion et l'opposition de style a débuté sur un rythme soutenu. Gakpo et Steven Bergwijn ont fait passer un premier frisson dans la surface d'Edouard Mendy (4e). Mordant devant avec le Monégasque Krépin Diatta, l'ancien Rémois Boulaye Dia et Ismaila Sarr, le Sénégal a répondu avec une frappe un peu trop enlevée de l'ancien Rennais (11e).
Coupe du monde
Van Basten sur le jeu des Pays-Bas : "Ça donne envie de pleurer…"
IL Y A 35 MINUTES
Frenkie De Jong a illustré la supériorité technique collective des Néerlandais mais manqué d'un peu vitesse à la finition (19e). Ses partenaires de l'attaque, eux, ont péché au niveau de la précision (27e, 40e) et ont atteint la pause sans le moindre tir cadré sur 5 tentatives. Cela ne s'est pas franchement arrangé en seconde période avec une tête au-dessus de la cible signé Virgil van Dijk sur corner (53e).

Virgil van Dijk s'élève au-dessus de tout le monde lors de Sénégal - Pays-Bas

Crédit: Getty Images

Le Sénégal trop juste

Van Gaal a alors décidé de lancer Memphis Depay, annoncé forfait la veille mais finalement apte malgré une absence sur blessure de deux mois (62e). L'ancien Lyonnais a tardé à se mettre dans le rythme et les Sénégalais ont repris l'ascendant notamment grâce à une soudaine frappe en pivot sur la droite de Dia que le novice portier néerlandais Andries Noppert a réussi à détourner (65e). Le Marseillais Bamba Dieng est entré en jeu (68e) alors qu'Abdou Diallo, auteur d'un gros combat face à Denzel Dumfries, était sorti sur blessure pour cédér sa place à Ismail Jakobs (62e).
Le Sénégal a également vu Cheikhou Kouyaté se claquer à la cuisse droite et Pape Gueye le suppléer (72e). Malgré ces coups durs, les hommes d'Aliou Cissé semblaient pouvoir finir fort et Idrissa Gueye a sollicité le réactif Noppert (73e). La lumière est pourtant venue de De Jong qui a déposé une longue ouverture de la gauche vers les six mètres où Gakpo a devancé Mendy de la tête pour enfin ouvrir le score sur le premier tir cadré des siens (0-1, 84e).
Noppert dont c'était la première sélection est resté mieux inspiré que son homologue sénégalais et a détourné la belle frappe de Pape Gueye (86e). Dans le temps additionnel, Mendy a mal repoussé un tir de Depay et Klaassen en a profité pour sceller la victoire des Oranje (0-2, 90e+9). Le Sénégal n'a pas réussi à faire oublier l'absence de sa star Sadio Mané mais devrait pouvoir se reprendre vendredi prochain face au Qatar. Il n'aura pas le choix s'il veut aller plus loin dans le tournoi.
Coupe du monde
Ennui, l'arme fatale Dumfries et but bizarroïde : Les tops et flops
IL Y A 2 HEURES
Coupe du monde
Les Pays-Bas premiers à monter dans le quart
IL Y A 3 HEURES