Gianni Infantino était au Conseil de l’Europe à Strasbourg ce mercredi pour défendre le projet de Mondial tous les deux ans. Le président de la FIFA s'est ainsi exprimé quelques minutes sur "le football du futur" tel qu'il l'imagine. "Le projet de Super Ligue a notamment été mentionné au cours de la séance du jour, a-t-il déclaré dans un premier temps. Nous allons dans une direction où une petite partie a tout et à l'inverse, une majorité n'a rien. En Europe, la Coupe du monde a quasiment lieu deux fois par semaine parce que les meilleurs joueurs évoluent sur ce continent."
"Mais si nous pensons au reste du monde, on doit se demander ce que le football peut apporter, a-t-il souligné avant d'émettre des propos très douteux. Nous devons trouver une façon d'inclure tout le monde. Les Africains pour qu'ils n'aient pas besoin de traverser la Méditérannée, nous devons donner de l'espoir. Nous devons offrir des opportunités en permettant à d'autres nations du monde d'y participer (ndlr : au Mondial)." Quelques heures plus tard, dans un tweet publié par la FIFA, Gianni Infantino a affirmé que ses "propos avaient été mal interprétés et sortis de leur contexte".
Coupe du monde
Le match Brésil-Argentine sera rejoué... pour rien
09/05/2022 À 15:57

Un résultat connu "dans plusieurs mois"

Gianni Infantino a rappelé que la décision sur l'avenir de la Coupe du monde sera connue "dans plusieurs mois". Dans un entretien accordé à L'Equipe début septembre, Arsène Wenger, en charge du projet pour le FIFA, avait annoncé la possibilité de changer les calendriers "à partir de 2024".

Perdre Guimaraes, une catastrophe pour l'OL : "Lyon est devenu un club comme les autres"

Coupe du monde
Les barrages intercontinentaux auront lieu dans le même stade au Qatar en juin
04/05/2022 À 11:54
Coupe du monde
La sortie polémique d'Infantino sur les travailleurs immigrés au Qatar
03/05/2022 À 18:16