Son nom ne vous dit sans doute pas grand chose. Et c'est normal. Mis à part les fervents supporters de l'Olympique de Marseille qui ont apercu son patronyme apparaitre sur les tableaux de transferts dans la colonne "arrivées", Mathieu Valbuena reste un illustre inconnu aux yeux des autres. Agé de 21 ans, le milieu de terrain, meilleur joueur de National la saison passée avec l'équipe de Libourne Saint-Seurin (promue en Ligue 2), pourrait cependant rapidement se faire un nom. Pour diverses raisons. La première tient au club qu'il vient d'intégrer. La seconde à son talent.
Formé à Bordeaux, Mathieu Valbuena tient enfin sa chance. Ecarté précocement des environs du Haillan en raison de sa petite taille (1,63 m), ce natif de Bruges - en Gironde - a dû passer par Langon-Castets (CFA 2) avant d'avoir sa chance à Libourne Saint-Seurin. Là, tout s'est accéléré. Dribbleur, le petit Valbuena aime percuter et marque (9 buts l'an passé). Comme un certain Franck Ribéry, lui aussi passé par le National avant de s'envoler vers les cieux d'une finale de Coupe du monde.

FOOTBALL Ligue 1 2006/2007 Marseille Valbuena

Crédit: Imago

Ligue 1
Tonnerre de Brest !
04/12/2021 À 17:51
"Là pour réussir"
Mathieu Valbuena admire la réussite de Ribéry. Mais ne pense pas encore à atteindre de tels sommets. Pas question de brûler les étapes. "Je veux me mettre au niveau de la Ligue 1, explique-t-il simplement. Je ne suis pas venu ici seulement pour revêtir la tunique marseillaise. Je suis là pour réussir et, en côtoyant des joueurs d'expérience, je sais que je vais progresser. J'ai envie de mettre le feu dans le jeu, c'est dans mon tempérament. Un peu comme Franck Ribéry l'a fait. C'est d'ailleurs un exemple pour moi ".
Un exemple devenu vice-champion du monde et qu'il aimerait bien côtoyer cette saison. Histoire de comparer les trajectoires. "Son parcours ressemble au mien, assure-t-il sur le site officiel de l'OM. Ça donne de l'espoir à tous les jeunes qui n'ont pas réussi dans leur club formateur. Ça a été mon cas à Bordeaux où je suis resté dix ans. On passé lui et moi deux ans en National. Après, je dois dire que je n'aime pas trop les comparaisons. Chacun a son style de jeu, même s'ils sont proches. Après, si j'arrive à avoir la même trajectoire que Ribéry&hellip Je signe tout de suite !" Marseille aussi.
Générosité et activité
Pour autant, il faudra peut-être se montrer patient. La différence entre le National et la Ligue 1 peut parfois s'apparenter à un fossé et le franchir n'est pas toujours chose aisée. N'est pas Ribéry qui veut. "Ça ne me fait pas peur, assure-t-il plein d'aplomb. Pour mon premier entraînement, je dois avouer que j'ai eu une petite appréhension mais j'ai une grande motivation et je sens que cela va aller de mieux en mieux pour moi. Quand j'ai eu l'équipement dans les mains, siglé OM, cela m'a fait chaud au coeur. Passé par le centre de formation de Bordeaux, je ne m'attendais pas à me retrouver ici."
La crainte mise de côté, Mathieu Vallbuena a vite montré ses qualités à Albert Emon. L'entraîneur olympien apprécie sa polyvalence et sa fraîcheur : "Il peut jouer à gauche et à droite et mettre le désordre dans une défense adverse ". Le coach de l'OM l'a d'ailleurs utilisé lors des trois rencontres amicales de présaison. Et même tenté un coup en le lançant en fin de match face à Dniepropetrovsk (0-0) en Intertoto. Entré à la 78e minute de jeu, en lieu et place de Wilson Oruma, le milieu de terrain a apporté sa générosité et son activité. Comme d'habitude.
Marseille ou pas, Mathieu Valbuena ne compte pas changer son jeu. "Tout va plus vite, je l'ai vu en Intertoto. Mais je me donne à fond. C'est mon jeu qui veut ça. Lorsque je porte un maillot, je le mouille à 200% et même davantage. En plus aujourd'hui je porte le maillot de l'Olympique de Marseille, donc je redouble d'efforts. Je me sens très bien au sein de cette équipe. Toutes les personnes qui entourent le club font tout pour que ça se passe bien. C'est encore plus motivant. Et j'espère pouvoir leur rendre ce qu'ils m'apportent. " Si Valbuena pouvait oeuvrer et aider les Olympiens à passer l'obstacle ukrainien samedi, Marseille en serait déjà fort aise.
Ligue 1
Comme le Real, mieux que la "MMN" : Brest, meilleure équipe d'Europe depuis un mois
04/12/2021 À 00:04
Ligue 1
"C'est la version de Gerson qu'on veut voir" : Sampaoli a-t-il enfin trouvé la formule ?
01/12/2021 À 23:44