Jürgen Klinsmann a tranché. Critiqué puis adulé, le sélectionneur de la Nationalmannschaft, troisième du Mondial 2006, a émis la volonté de quitter ses fonctions. Si Oliver Bierhoff, manager général de la sélection, et Theo Zwanziger, président de sa fédération, voulaient le conserver, l'ex-international ne veut plus poursuivre à la tête de l'équipe allemande.
A l'issue de la 18e édition de la Coupe du monde, Klinsmann a voulu un certain temps de réfléxion avant de se fixer sur son avenir avec sa femme. Basée sur les côtes californiennes aux Etats-Unis, sa vie de famille a donc pris le pas sur la passion du football, qui lui aura tout de même permis de remporter, entre autres en tant que joueur, le Mondial 90 et l'Euro 96.
Euro 2020
Pas d'inquiétude pour Gosens, Hummels et Gündogan
HIER À 10:25
"Je me sens vidé"
"La décision n'a pas été facile à prendre, mais je veux passer plus de temps avec ma famille", a déclaré Klinsmann lors d'une conférence de presse au siège de la Fédération allemande. "Les deux dernières années ont été difficiles, je me sens vidé et je ne crois pas avoir la capacité et les forces pour continuer ce travail."
Joachim Löw, son assistant et ancien entraîneur de Stuttgart et Fenerbahçe, a été nommé pour lui succéder. Avant qu'une décision ne soit rendue officielle, cet ancien joueur de 46 ans était déjà pressenti pour le remplacer. C'est désormais chose faite. En deux ans, Klinsmann aura décroché 21 victoires, 7 nuls et 6 défaites à la tête de la Mannschaft, et une place de 3e en Coupe des Confédérations 2005 en plus de celle obtenue au Mondial 2006.
Euro 2020
"On doit se vider la tête" : après la claque, le Portugal est déjà tourné vers les Bleus
HIER À 19:53
Euro 2020
L'Allemagne, quel réveil !
19/06/2021 À 17:53