C'est une nouvelle affaire qui va très sérieusement secouer le PSG et son équipe féminine. Selon les informations de l'AFP, l'entraîneur Didier Ollé-Nicolle est actuellement visé pour un "geste déplacé" envers une joueuse. Les faits remontent à la pré-saison aux États-Unis, durant laquelle le club avait "eu écho" de ces faits. À l'époque, le sujet avait été clos d'un commun accord après avoir entendu toutes les parties mais le club a décidé de s'en ressaisir mardi après la diffusion de plusieurs informations nouvelles sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Ce mardi, en soirée, la décision a été prise de le suspendre de ses fonctions.
"Le Paris Saint-Germain a été informé aujourd'hui de faits et de propos inappropriés auxquels auraient été exposées des membres de son équipe féminine, a ainsi écrit le club ce lundi dans un communiqué. Ces faits et propos, s’ils étaient confirmés, seraient incompatibles avec les valeurs sportives et humaines du Paris Saint-Germain. [...] Dans ce cadre et afin de préserver les intérêts de toutes les parties prenantes, le coach de l’équipe féminine a été mis en disponibilité ce jour, d’un commun accord avec le Paris Saint-Germain. Cette mesure présente un caractère conservatoire et temporaire. Elle ne préjuge en rien ni des résultats de l’enquête interne qui sera menée, ni des décisions que le Club pourrait être amené à prendre".
D1 Arkema
Après Mbappé, le PSG double la mise : Katoto prolonge jusqu'en 2025
01/07/2022 À 15:11

Saison perturbée au PSG

Les ressources humaines du club parisien ont ainsi mené mardi des entretiens avec des joueuses et des membres de l'encadrement. Aucune décision n'a été prise pour le moment, a-t-on poursuivi de même source citée par l'AFP. Selon RMC Sport, Didier Ollé-Nicolle, qui a pris les rênes du PSG l'été dernier, la première équipe féminine de sa carrière d'entraîneur, devait lui aussi être entendu par le club dans les prochaines heures. Sollicité par l'AFP, l'entraîneur sous contrat jusqu'en juin 2023 n'avait pas donné suite mardi en début de soirée.
Le PSG féminin a vu sa saison perturbée par des faits extra-sportifs, en premier lieu l'agression encore non-élucidée en novembre de sa milieu Kheira Hamraoui, brouillée avec plusieurs coéquipières et qui s'entraîne actuellement à l'écart du groupe professionnel. Le PSG reçoit Lyon dimanche (21h) au stade Jean-Bouin, un match qui pourrait sacrer les Lyonnaises championnes de France en cas de match nul ou de victoire de l'OL.
(Avec AFP)

Quel avenir pour Hamraoui ? "L'impact médiatique de l'affaire pourrait lui fermer des portes"

D1 Arkema
Katoto a pris sa décision et se prépare à l'annoncer : "C'est une question de jours"
23/06/2022 À 13:37
D1 Arkema
Katoto sur le PSG : "Il y a quelque chose qu'il faut changer"
16/06/2022 À 19:40