Réunie en Assemblée générale, la FFF a acté une diminution de plus de 11% de ses produits sur la saison dernière, marquée par l'arrêt des Championnats au printemps, le report des matches internationaux et des pertes majeures en billetterie en raison du huis clos sanitaire. Au total, les revenus enregistrés sont à hauteur de 234,7 millions d'euros, contre 265 millions d'euros en 2018-19.
Principaux facteurs de baisse des recettes, les droits TV (-8,9 M millions d'euros) et les revenus de billetterie (-8,5 millions d'euros), ce qui ne l'a pas empêchée de dégager un résultat net positif de 441.000 euros sur la saison.

L'enveloppe pour le foot amateur est maintenue

Premier League
La récompense : Klopp nommé entraîneur de l'année en Angleterre
IL Y A 21 MINUTES
Néanmoins, le trésorier de la FFF Lionel Boland a annoncé que la Fédération prévoyait un exercice 2020-21 déficitaire en raison du "contexte sanitaire" et du "litige de la Ligue de football professionnel (LFP) avec Mediapro" sur les droits TV qui risque de réduire "d'environ 15 millions d'euros" la contribution espérée du foot pro à la FFF. Mais l'enveloppe "de plus de 90 millions d'euros" destinée au foot amateur "sera maintenue", a-t-il assuré lors de cette AG tenue en visioconférence.
En 2019-20, 39% des charges (90,8 millions d'euros) de la FFF ont été allouées au foot amateur. La FFF poursuit son Assemblée samedi matin avec l'élection du nouveau président de l'instance pour un mandat de quatre ans. Noël Le Graët, aux commandes depuis 2011, brigue un nouveau mandat, face à Frédéric Thiriez et Michel Moulin. Pour cette raison, Le Graët ne s'est pas exprimé devant l'Assemblée générale vendredi.
Ligue Europa Conférence
Dépassé, has been... Et pourtant, Mourinho est (encore) en finale
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
A Lyon, après le grand n'importe quoi, le chamboule tout ?
IL Y A UNE HEURE