Getty Images

En pleine crise, le président du Sporting poussé dehors

En pleine crise, le président du Sporting poussé dehors
Par AFP

Le 24/06/2018 à 23:14Mis à jour Le 24/06/2018 à 23:22

LIGA NOS - En pleine crise depuis plusieurs mois, le Sporting a annoncé ce dimanche que son président Bruno de Carvalho était destitué de son rôle par les socios du club de Lisbonne. Il est remplacé temporairement par un ancien dirigeant du club, José Sousa Cintra.

Bruno de Carvalho, le président d'un Sporting Portugal en pleine crise, a été destitué de son poste à l'issue d'une assemblée générale à Lisbonne, et a été remplacé dimanche par José Sousa Cintra, un ancien président du club et entrepreneur de 73 ans, jusqu'à de nouvelles élections.

"Le Sporting est redevenu un club en qui l'on peut faire confiance", a déclaré M. Sousa Cintra lors d'une conférence de presse, adressant un message d'unité. "Ceux qui sont partis peuvent revenir. Je veux la famille unie. C'est le plus important", a-t-il lancé.

Les "socios" du Sporting cherchaient samedi une sortie à la crise qui avait dérapé dans la violence, après l'attaque perpétrée à la mi-mai par un groupe de supporters cagoulés ayant agressé et menacé les joueurs du Sporting et leur encadrement en plein centre d'entraînement.

71% en faveur du changement

Les affiliés du Sporting, qui étaient appelés aux urnes au cours d'une assemblée générale, se sont prononcé à plus de 71% pour le renvoi de Bruno Carvalho. "Je quitte le club pour toujours", a indiqué quelques heures plus tard Bruno Carvalho, qui avait déjà été suspendu la semaine dernière par une des instances du club, une décision qu'il considérait illégitime et à laquelle il avait refusé de se plier.

Bruno Carvalho était sur la sellette depuis quelques semaines. Plusieurs dirigeants du club ou supporters influents avaient appelé à sa démission, le jugeant responsable d'avoir créé l'ambiance délétère au sein du club. Entraîneur du Sporting durant la saison écoulée, Jorge Jesus, ainsi que plusieurs joueurs, ont rompu unilatéralement leur contrat avec le Sporting, célèbre pour avoir formé de nombreux cracks portugais dont le quintuple Ballon d'or Cristiano Ronaldo.

"Il y a des joueurs qui sont partis et de cela nous parlerons plus tard", a dit M. Sousa Cintra. "Mais je veux laisser un message d'espoir aux supporters du Sporting et leur dire que nous allons lutter pour être champions", a-t-il assuré.

0
0