Luis Fernandez devient le remplaçant de Javier Irureta, limogé jeudi dernier. L'ancien entraîneur du PSG aura comme objectif principal de "sauver" le club, actuellement englué dans le bas du classement (18e). "J'y vais, j'ai cette opportunité, et je suis vraiment heureux. Je suis fait pour ce genre de challenge", a déclaré Fernandez. Le Français est vu, en Espagne, comme un vrai messie, après avoir déjà sauvé deux clubs de la relégation: L'Espanyol Barcelone, lors de la saison 2003-2004, et l'Athletic Bilbao en 1996. "Il y a une certaine qualité, un groupe, avec pas mal de Brésiliens. Il faut leur donner confiance (...) et les faire gagner" a précisé Fernandez sur la formation dont il va prendre les commandes.
Après une longue période d'inactivité et quelques échecs sur son parcours (un au Qatar, l'autre avec le Betar Jerusalem), le nouveau coach du Betis retrouve le sourire, dans son pays d'origine. Pourtant, plusieurs noms circulaient pour la succession d'Irureta. Jacques Santini, ancien sélectionneur des Bleus, et le Bosniaque Faruk Hadzibegic, ancien joueur du Betis et entraîneur de Denizlispor (1re div. turque) depuis juin tenaient la corde. Mais Luis Fernandez, réputé pour ses exploits avec les clubs espagnols, a finalement été considéré comme le meilleur choix par les dirigeants sévillans. Le technicien va devoir se mettre rapidement au travail pour redresser une équipe en grande difficulté. En espérant que la méthode Fernandez porte ses fruits.
Liga
Jimenez succède à Ramos
27/10/2007 À 11:26
Liga
Messi incertain
14/09/2007 À 22:21
Liga
Robben d'accord avec le Real
18/07/2007 À 12:48