AFP

Finale - France-Portugal : Sagna : "J’ai hâte de montrer aux Portugais qu’on est chez nous"

Sagna : "J’ai hâte de montrer aux Portugais qu’on est chez nous"

Le 09/07/2016 à 13:50Mis à jour Le 09/07/2016 à 18:25

EURO 2016 – Hugo Lloris et Bacary Sagna sont prêts. C’est le message diffusé par les deux hommes ce samedi à la veille de la finale de l’Euro face au Portugal. Ils mesurent l’ampleur de la tâche mais aussi la portée historique d’une victoire dimanche.

Sereins mais déterminés. Tranquilles mais habités par leur mission. Ce samedi au Stade de France, Hugo Lloris et Bacary Sagna se sont présentés une dernière fois devant la presse avant le grand frisson : la finale de l’Euro, France-Portugal, le rendez-vous le plus important de leur carrière. "J’ai envie de rentrer dans l’histoire", a témoigné Sagna. Car c’est bien de cela dont il s’agit. Rentrer au panthéon des Bleus et s’imposer comme les héritiers des deux plus belles générations 1984 et 1998-2000. "Jouer une finale dans son pays d’origine, son pays de naissance, c’est magique", a continué le Gunner.

"L’histoire est belle mais le sera encore plus s’il y a une victoire au bout demain", rappelle Lloris. Forte de sa victoire face aux champions du monde allemands et sur ses terres, la France part avec une courte tête d’avance sur le Portugal. Mais le capitaine des Bleus, fidèle à lui-même, ne bombera pas le torse : "A ce niveau, il n’y a pas de favori, c’est la gagne qui compte", a-t-il annoncé. "On s’est donné les moyens d’arriver ici et on veut finir en apothéose. On veut finir le travail."

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Six ans après Knysna, ils touchent du doigt leur nirvana

Le message est sensiblement le même du côté de Sagna mais un brin plus offensif : "J’ai hâte de montrer aux Portugais qu’on est chez nous", s’est impatienté l’arrière droit des Bleus. "On a tous l’habitude de jouer des grands matches. C’est très important de rester concentré, de ne pas changer les habitudes, d’avancer conquérants. Nous n’avons aucune crainte par rapport au match de demain." Deux Bleus en conférence de presse à la veille d'un match, c'est une première en 2016 et depuis des lustres. Parce que c'est une finale, certes, mais aussi parce qu'il s'agissait de marteler des messages.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Lloris et Sagna sont des cadres de cette équipe de France et ce n’est pas tout à fait un hasard si ce sont eux qui ont été désignés pour s’adresser en dernier aux médias avant le grand soir. Ils ont tout connu. Ou presque. L’abysse en 2010 et le nirvana, peut-être, dimanche. "A Knysna, on a fait une erreur, on a mis le foot français au plus bas", a témoigné Sagna. "Il a fallu se rapprocher des gens, reprendre les bases. On a envie de donner le sourire aux Français. On le touche du doigt six ans après." "Il reste la dernière marche à franchir", rappelle Lloris. Pas la plus simple, pas la moins haute mais la plus belle si tout se passe comme Sagna et Lloris l’espèrent.

D'un de nos envoyés spéciaux auprès des Bleus, Martin MOSNIER

Olivier Giroud au-dessus de la joyeuse mêlée des Bleus

Olivier Giroud au-dessus de la joyeuse mêlée des BleusPanoramic

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0