AFP

France-Portugal (0-1 a.p.) - Les notes des Bleus : Sissoko n’a pas suffi, Griezmann s’est éteint

Les notes des Bleus : Sissoko n’a pas suffi, Griezmann s’est éteint

Le 11/07/2016 à 00:56Mis à jour Le 11/07/2016 à 08:27

EURO 2016 - Moussa Sissoko a marqué cette finale de son empreinte mais ses coéquipiers n'ont pas su se mettre à son niveau. Antoine Griezmann s’est éteint tout comme un Olivier Giroud, remarquablement cadenassé par la défense portugaise. Et il a suffi d’un duel perdu par Laurent Koscielny pour tout faire basculer. Terrible. Nos notes des Bleus.

Hugo Lloris : 5,5

J’ai aimé : Ses trois interventions réussies face à Nani et Quaresma (80e) puis Eder (103e). Rien d’extrêmement délicat mais il est là, sur les trajectoires et a rassuré.

Je n’ai pas aimé : Il est court sur le but d’Eder même si le Portugais la place ras du poteau. Difficile de lui en vouloir malgré tout.

En bref : Un Euro presque parfait. Dur.

Bacary Sagna : 6,5

J’ai aimé : Il a complétement éteint Joao Mario. Très sûr dans les duels, Sagna a livré un grand match dans l’engagement en cadenassant complètement son aile droite. Dans les airs, au sol, le Citizen a fait régner sa loi.

Je n’ai pas aimé : Depuis quelques mois, ses centres se faisaient plus précis. Pas ce dimanche.

En bref : Le plus costaud des défenseurs français.

Laurent Koscielny : 4

J’ai aimé : La mise en jambe fut poussive mais il a vite repris le fil de son match avec ce qu’il sait faire de mieux : l’engagement.

Je n’ai pas aimé : Son match avait démarré sur un fil quand il a laissé filer Nani dans son dos (4e). Mais c’est surtout son duel perdu face à Eder qui coûte extrêmement cher (109e). Le Gunner le lâche et l’avant-centre s’en est allé inscrire le seul but du match plongeant les Bleus dans la détresse.

En bref : Une erreur terrible. Un regret éternel.

Eder marque le but portugais face à la France

Eder marque le but portugais face à la FranceAFP

Samuel Umtiti : 5

J’ai aimé : Toujours bien placé, il a repoussé un bon nombre de tentatives portugaises. Umtiti est monté en puissance, il a pris ses aises et a apporté le danger dans le cas adverse. C’est sur une de ses percées que Sissoko a bien failli trouver l’ouverture (84e). Il a constamment cherché des appuis dans l’axe et souvent avec réussite.

Je n’ai pas aimé : Une transversale ratée pour Sagna (12e) et beaucoup de fautes. Pas toujours à l’aise face aux protections de balle de Nani et Eder. Et il ne colle pas assez l’avant-centre portugais sur le seul but du match.

En bref : Pas exempt de tout reproche sur le but mais il est resté solide.

Patrice Evra : 5

J’ai aimé : Il a globalement bien tenu son couloir. C’est lui qui trouve Gignac sur l’action du poteau à la fin du temps réglementaire.

Je n’ai pas aimé : De la disponibilité en attaque mais il n’est pas toujours allé au bout de ses idées. Sa fin de match fut beaucoup plus laborieuse.

En bref : Evra a peut-être achevé sa carrière sur une rencontre frustrante.

La déception de Patrice Evra et Paul Pogba

La déception de Patrice Evra et Paul PogbaAFP

Paul Pogba : 4

J’ai aimé : Son jeu long a commencé à faire mouche en début de seconde période. Quelques sauvetages du bout du pied rehaussent un ensemble médiocre.

Je n’ai pas aimé : Sa première période ratée. Pris dans l’envie, il n’a pas fait de différences et a été mis sur le reculoir. Quand il a enfin avancé, il n’a pas su trouver les décalages. Décevant, il n’a pas eu l’influence que réclame son talent.

En bref : Il s’est effacé quand il fallait prendre ses responsabilités.

Blaise Matuidi : 6,5

J’ai aimé : Un gros match dans l’intensité, dans les duels. On a retrouvé le Matuidi dur au mal qui ne s’avoue jamais vaincu. Le Parisien était partout. Une vraie rustine qui bouche efficacement les trous d’air.

Je n’ai pas aimé : Son influence a un peu décliné au fil du match. Trop souvent à la faute, il a concédé des coups francs dangereux.

En bref : Une vaine bouée de sauvetage.

Moussa Sissoko : 7,5

J’ai aimé : C’est bien simple, chaque fois qu’il a touché le ballon, il s’est passé quelque chose. Il s’est procuré tout seul trois occasions nettes. Sa puissance a ouvert des brèches monumentales. Plusieurs percées flamboyantes à son actif et une impression de jouer sur un autre rythme que les 21 autres acteurs. Son enchaînement feinte du corps, talonnade, petit pont, frappe instantanée dit tout de son match (32e).

Je n’ai pas aimé : Bien sûr, il lui a manqué la finition mais comment lui en vouloir ?

En bref : Si ses coéquipiers avaient été à sa hauteur, la France aurait basculé dans l’ivresse. Chapeau Moussa.

Remplacé par Anthony Martial (110e), qui a la dernière frappe du match. Sans succès.

Moussa Sissoko

Moussa SissokoPanoramic

Dimitri Payet : 3,5

J’ai aimé : Son match a bien démarré avec une ouverture lumineuse pour Griezmann (10e). Un caviar qui aurait dû lancer son match. Mais ce ne fut pas le cas.

Je n’ai pas aimé : Il a manqué de promptitude, multiplié les touches de balle quand il aurait pu accélérer le jeu. Il a aimanté le ballon mais n’a jamais vraiment trouvé la solution, butant sur le bloc des Portugais. Il a mal assuré quelques passes dans des zones dangereuses signe qu’il ne finit pas l’Euro dans la forme de sa vie.

En bref : Son déclin depuis les 8es s’est confirmé. Payet a fini sur la jante.

Remplacé par Kingsley Coman (58e).

Kingsley Coman : 6

J’ai aimé : Son entrée en jeu qui a dynamité le collectif. Il a offert deux caviars pour Griezmann (64e) et Giroud (75e). Toujours dans le sens de la marche, sa vitesse a perturbé la lourde défense portugaise.

Je n’ai pas aimé : Beaucoup de vitesse, parfois trop dans l’exécution. Coman a les défauts de ses qualités.

En bref : Il a réveillé les Bleus. Malgré tout.

Antoine Griezmann : 4

J’ai aimé : Sa tête renversée (10e) est un modèle du genre mais Rui Patricio était vigilant. Toujours dans les intervalles, il a tenté de donner de la vitesse.

Je n’ai pas aimé : Il rate une tête à 6 mètres (64e) et ça coûte cher à l’heure de faire les comptes. Ce sera sa dernière situation chaude. On ne l’a plus revu et il a peu à peu disparu dans le jeu. Son Euro ne méritait pas un tel épilogue.

En bref : Comme en Ligue des champions, il a raté sa finale.

Antoine Griezmann

Antoine GriezmannAFP

Olivier Giroud : 4

J’ai aimé : Ses replis défensifs sont toujours utiles. Il a cherché à mettre les Bleus dans le sens de la marche en se sacrifiant, en allant au mastic. L’entrée de Coman lui a fait du bien et il a pu montrer ses qualités en déviation.

Je n’ai pas aimé : Il rate un face-à-face avec Rui Patricio (75e) et a globalement souffert face à la charnière Pepe-Fonte. Le Gunner n’a jamais vraiment pris le dessus et il ressassera longtemps son duel face au portier portugais.

En bref : Son plus mauvais match du tournoi, au plus mauvais moment.

Remplacé par André-Pierre Gignac (79e)

André-Pierre Gignac : 5

J’ai aimé : Son action lumineuse qui aurait pu délivrer tout un peuple. Cet enchaînement qui a envoyé Pepe dans le gazon avant de se fracasser sur le poteau (90+2e). Une action de classe qui nourrira longtemps une immense frustration.

Je n’ai pas aimé : Il n’a jamais vraiment pesé dans les débats hormis sur son enchainement. Lui aussi a souffert face à l’étau Pepe-Fonte.

En bref : A quoi ça se joue un destin… Une poignée de centimètres.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0