Marc Wilmots ne décolère pas. Ancien sélectionneur de la Belgique, ce dernier avait pris la porte après son élimination en quart de finale de l'Euro 2016 face au pays de Galles (3-1). Et alors qu'il avait été critiqué dans la foulée de cette élimination par son gardien Thibaut Courtois, Wilmots, qui n'en veut pas spécialement au portier de Chelsea, a décidé d'attaquer... Thierry Courtois, son père.

Ligue des Nations
Lukaku envoie la Belgique au Final Four
18/11/2020 À 21:35

Le père de Courtois répond à Wimots

"J'ai juste un problème quand je fais ma théorie à 18h et que je vois qu’à 18h15, elle est sur tous les réseaux", explique l'ancien sélectionneur des Diables Rouges à beIN Sports. "Cela veut dire qu’un joueur a vendu la sélection. Et cela, c’est grave. Des journalistes français avaient la preuve que c’était le papa Courtois qui faisait cela. Je trouve cela dommage. Cela fait gagner du temps à l’adversaire", poursuit.il. Avant d'en remettre une couche.

"Je n’ai pas perdu mon énergie à chercher qui, déjà que j’avais une inflammation dans le sang et que j’avais la dose maximum de médicaments en moi pendant l’Euro...", explique Wilmots. Invité à réagir à ces accusations, Thierry Courtois a démenti en bloc au média belge La Dernière Heure. "Je n’ai jamais de ma vie communiqué une composition d’équipe à aucun journaliste", confie-t-il. "En étant joueur de haut niveau et aussi dans un staff technique d’un club de niveau européen, je sais à quel point cela est délicat. Mes coéquipiers et joueurs le savaient également. On travaille ensemble longtemps pour obtenir des résultats, je déteste les fuites !"

Ligue des Nations
Le réalisme belge écarte l'Angleterre
15/11/2020 À 21:42
Ligue des Nations
Kane, fausse mutation mais vrai atout ?
14/11/2020 À 23:17