Trente minutes comme un cruel résumé de ses 27 sélections. En une demi-heure, Ousmane Dembélé a d'abord montré quel joueur fantastique il pouvait être. Des crochets, une frappe sur le poteau : en quelques secondes, le Barcelonais avait déjà montré plus que Karim Benzema ou Antoine Griezmann. Puis, il s'est perdu dans des conduites de balle hasardeuses et des passes axiales trop molles et dangereuses. Dembouz' a finalement dû se résoudre à quitter le terrain, victime d'un coup sur le tendon du genou. Des promesses, du déchet et de la frustration : tout Dembélé est là.

Rabiot, Griezmann, Pavard et les messages de Deschamps

Son forfait pour la suite de la compétition, officialisé ce lundi, marque un nouveau coup d'arrêt pour celui qu'on pensait enfin lancé. Mais il faudra encore patienter, comme souvent avec Dembélé en Bleu. Il est pourtant arrivé comme une évidence. Après la finale de l'Euro, et quelques mois avant son pote Kylian Mbappé, il faisait partie de cette nouvelle génération qui incarnait les espoirs tricolores. Et un soir d'été 2017, à 20 ans, Dembélé estomaque, avec l'aide précieuse du crack de Bondy, l'Angleterre (3-2).
Euro 2020
La FA ouvre une enquête indépendante après les débordements à Wembley
19/07/2021 À 13:44

La presse anglaise : "Mbappé et Dembélé, deux superstars en devenir"

"Les enfants de Didier Deschamps ont régalé le Stade de France d'une vision d'avenir qui fait peur pour le reste du monde, résume le Mirror. Les jeunes attaquants français ont déchiré la défense anglaise. C'était parfois génial et presque imparable." Le Telegraph est ébahi : "L’Angleterre a perdu parce qu’elle ne pouvait tout simplement pas faire face à la vitesse et aux capacités des deux superstars en devenir Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé." Bingo, les Bleus tiennent leur duo pour dix ans au moins.
Il faudra quasiment un an pour le revoir en Bleu, la faute déjà, à des blessures. Mais Deschamps, trop conscient de son potentiel, l'amène en Russie. Cette fois, c'est une démonstration face à l'Italie en préparation qui fait basculer son destin. Une mine du pied droit le propulse parmi le onze de départ face à l'Australie pour les débuts de l'équipe de France à la Coupe du monde. C'est un fiasco. Non seulement, il rate tout ce qu'il entreprend mais il expose l'équipe par l'indolence de ses replis. Sanction immédiate : il ne débutera plus que le match des coiffeurs face au Danemark (0-0) qualifiés de la pire rencontre du Mondial par les médias internationaux. Dembélé est champion du monde mais il a plié sous le poids des responsabilités. Son sourire, sa décontraction et sa bonne humeur auront charmé le staff. Mais sur le terrain, son premier rendez-vous international est un échec.

Griezmann est-il trop gentil avec Mbappé ?

Donne-toi tous les moyens, que ce soit sur le terrain ou en dehors
Sa vie en Bleu se résume alors à un rôle de supersub mais Dembélé fait rarement des différences. Et la succession de blessures en Catalogne vont peu à peu l'éloigner du groupe et déclencher les remontrances publiques de Didier Deschamps à intervalle régulier.
Octobre 2018 : "À lui de prendre conscience de toutes les exigences du football de haut niveau. Je ne crois pas qu'il ait pleinement conscience de cela."
Novembre 2019 : "Qu'il fasse en sorte de ne pas gâcher tout ce qu'il est capable de faire. Quand il est avec moi, je lui ai déjà dit certaines choses. Je lui dis à lui comme à d'autres : 'donne-toi tous les moyens, que ce soit sur le terrain ou en dehors."

Deux ans et demi sans équipe de France

Des blessures musculaires l'éloignent de Clairefontaine durant deux ans et demi, un nouveau claquage le condamne pour l'Euro. Son report offre une seconde chance à un Dembélé enfin régulier avec le FC Barcelone. Deschamps, qui raffole de son profil, le rattrape par la manche en mars. Rebelote. Des dribbles saignants, des chevauchées ébouriffantes : à trois mois de l'Euro, le revoilà qui s'impose comme une évidence.
Comme face à la Hongrie, il est très souvent la première cartouche offensive à sortir du banc lors de la préparation. Face au Pays de Galles, il inscrit même son quatrième but avec les Bleus. Tout roule, jusqu'à ce nouveau coup d'arrêt. Son corps le lâche, encore une fois. Dembélé, le pétard mouillé, repart et laisse derrière lui le goût de frustration qui l'accompagne depuis ses débuts. A 24 ans, la promesse n'est toujours pas tenue.

Giroud ou Benzema, Pavard ou Koundé : Qui jouera contre le Portugal ?

Euro 2020
Victime de racisme, Saka cible les réseaux sociaux contre la haine en ligne
15/07/2021 À 17:41
Euro 2020
L'Angleterre prête à frapper fort : Johnson veut interdire de stade les auteurs d'insultes racistes
14/07/2021 À 14:23