Après dix buts en deux matches, on pensait l'Espagne définitivement lancée offensivement lors de cet Euro. Contre la Suisse, la Roja est retombée dans ses travers de début de compétition, malgré sa victoire aux tirs au but (1-1, 1-3 aux t.a.b.). La faute à des attaquants maladroits, à l'image d'Alvaro Morata et de son remplaçant Gerard Moreno. Après la rencontre, le sélectionneur espagnol a justement profité de la performance moyenne du joueur de Villarreal pour critiquer le traitement infligé au buteur de la Juventus.
"Heureusement que c'est Gérard Moreno qui rate, parce que si c'est Morata... Vous l'empalez, a jugé Enrique. Tout le monde peut voir ce qu'a vécu Morata, et ce que vit Gerard. Les deux sont mes joueurs, et je les aime beaucoup." Entré à la 54e minute, en lieu et place de Morata justement, Moreno a notamment manqué une énorme occasion en tout début de prolongation, avant d'échouer en face-à-face devant Sommer, le gardien suisse, dix minutes plus tard. Il a tout de même transformé son penalty lors de la séance de tirs au but.
Euro 2020
Un supporter anglais condamné à 10 semaines de prison pour injures racistes
03/11/2021 À 15:19
Morata, lui, a subi un torrent de critiques après un début d'Euro moyen. L'attaquant espagnol, pris pour cible sur les réseaux sociaux, avait même reçu des menaces de mort. "J'ai reçu des menaces, des insultes envers ma famille, des gens qui espéraient que mes enfants allaient mourir...", avait-il notamment expliqué au micro de la Cadena Cope.
Euro 2020
Le retour de Benzema en Bleu a "créé un déséquilibre tactique" selon Giroud
15/10/2021 À 15:51
Euro 2020
Le Graët a rassuré Mbappé après l'Euro... et lui conseille de rester au PSG
27/08/2021 À 12:38