Des larsens mais pas de fausse note : Hugo Lloris et Didier Deschamps ont lancé l'Euro tout en douceur, lundi, au terme d'une conférence de presse dont on retiendra surtout le drôle d'allant et les instants de flottement liés aux mesures sanitaires du moment. Un sélectionneur et son capitaine dans une salle de presse de l'Allianz-Arena face à un grand écran, des journalistes dispatchés ici et là dans le stade ou dans la ville, casques sur la tête et soucis de connexion en bandoulière : le questions - réponses du jour fut chaotique et parfois compliqué à suivre. Mais, tant qu'à perdre le fil, autant que ce soit ce lundi.
Hugo Lloris et Didier Deschamps, à tour de rôle, n'ont évidemment pas échappé aux sujets qui "secouent" le landernau bleu ces derniers jours. Il fut, bien évidemment, question du désaccord cordial apparu entre Kylian Mbappé et Olivier Giroud, à l'issue du match France – Bulgarie (3-0), durant lequel le second a reproché à mots à peine voilés d'avoir été peu recherché sur le terrain par le premier cité.
Kylian avait besoin de s'exprimer, c'est désormais derrière nous
Euro 2020
Deschamps : "Je n'ai jamais construit une équipe en disant 'aujourd'hui, on défend et on attend'"
13/06/2021 À 22:17
Il y a eu explication entre les deux hommes et même une apparition de Mbappé, dimanche en conférence de presse. Lundi, Hugo Lloris a fait du… Hugo Lloris et tenté de finir d'étouffer définitivement les dernières braises. "Pour être honnête avec vous, ça a fait beaucoup plus de bruit à l'extérieur qu'en interne, a-t-il confié. Un petit différend, ça n'a rien d'anormal. En aucun cas, ça a affecté l'équipe. Kylian avait besoin de s'exprimer, c'est désormais derrière nous." Circulez.
Didier Deschamps, apparu quelques secondes après la fin de la conférence de presse de son capitaine, n'a pas eu besoin de revenir sur cette affaire. Lui a eu droit à l'autre sujet sensible du moment et qui concerne, aussi, Kylian Mbappé. A savoir : qui sera le tireur du prochain penalty bleu ? Récemment, Antoine Griezmann pensait avoir mis fin à un début de débat en s'auto-désignant. Mais, semble-t-il, Kylian Mbappé n'est pas sur la même ligne que le joueur du Barça. "J'ai entendu Griezmann en parler, mais le coach n'a rien dit. J'ai peut-être loupé... (sourire). Mais il n'y a pas de hiérarchie pour l'instant, on va voir…"
Didier Deschamps ne l'a pas dit de la même manière, lundi. Mais il n'a pas annoncé autre chose, lorsque la question est arrivée sur le tapis. Le sélectionneur national s'en est tiré par une pirouette plutôt habile, au final : "Je ne vais pas vous donner de précision sur ce sujet. Si je vous donne des informations, j'en donne à l'adversaire." Vu comme ça… Les dernières fois qu'un Français a frappé un penalty face à l'Allemagne, il s'appelait Antoine Griezmann. C'était il y a cinq ans en demi-finale de l'Euro puis à la fin de l'année 2018 en Ligue des Nations. Les deux fois, il n'avait pas tremblé face à Manuel Neuer. Mais ça, c'était le monde d'avant.

"Hummels, ce n'est pas Vicaut et on craint Mbappé" : L'Allemagne a peur des Bleus

Euro 2020
DD préféré à ZZ sans condition: "On continue comme si rien ne s'était passé, or..."
09/07/2021 À 17:16
Euro 2020
Les tirs au but, tout sauf une "loterie" : "Mbappé a imité Bolt, c’est un signe de nervosité"
08/07/2021 À 16:47