Un partage des points comme une piqûre de rappel pour les champions du monde. Pour son deuxième match dans le groupe F de l'Euro, la France a dû se contenter d'un match nul face à une Hongrie pleine de courage, samedi à Budapest (1-1). Maîtres du ballon mais longtemps inefficaces offensivement, les Bleus ont même été surpris par Fiola juste avant la pause. Ils ont réussi à égaliser grâce à Griezmann (66e) mais pas à s'imposer dans une ambiance des plus bouillantes. Le Portugal aura l'occasion de conforter sa première place de la poule en cas de succès sur l'Allemagne (18 heures).
De nouveau alignés dans leur 5-3-2 compact avec l'ancien Nantais Nego titulaire comme piston droit, les Hongrois sont, comme prévu, entrés dans la rencontre comme des morts de faim devant les 60.000 spectateurs de la Puskas Arena. Secoués mais sereins, les Bleus ont laissé passer l'orage pendant les 10 premières minutes puis mis le pied sur le ballon.
Euro 2020
DD préféré à ZZ sans condition: "On continue comme si rien ne s'était passé, or..."
09/07/2021 À 17:16

Fiola glace les Bleus

Ils se sont vite procurés une belle occasion avec une frappe axiale rasante de Benzema que Gulacsi a repoussé comme il a pu sur Griezmann qui était toutefois hors-jeu aux six mètres (14e). Le dernier larron du trio, Mbappé, a ensuite placé sa tête dans la course au milieu de la zone de vérité sur un centre de Digne à côté de la cible (17e). Même chose sur une louche de Benzema (21e).
Les Hongrois ont perdu leur capitaine et leader Szalai, sonné après un choc (26e) mais ont continué de tenir tête à des Bleus maladroits dans le dernier geste à l'image de Benzema qui n'a pas profité d'une belle remise de Mbappé (31e) ou de Mbappé dont la frappe est encore passée à côté de la cible (34e). Les Magyars se sont montrés bien plus précis et Fiola, parti dans le dos de Pavard après un une-deux avec l'excellent Sallai, est allé tromper Lloris d'un tir au premier poteau (45e+2).
Malgré l'euphorie adverse, les hommes de Deschamps sont repartis de l'avant en début de seconde période. Le sélectionneur n'a pas hésité à vite lancer Dembélé à la place d'un Rabiot peu influent (57e). Le Barcelonais a tout de suite apporté de la percussion et tiré sur le poteau gauche de Gulacsi (59e). Dans la chaleur de Budapest, les débats sont pourtant restés disputés car les Magyars, survoltés, espéraient faire le break.

Griezmann sort de sa boîte

Sallai, Kleinheisler et leurs partenaires se sont même un peu trop livrés. Après un long dégagement de Lloris, ils ont vu Mbappé s'arracher pour percuter à droite de leur surface et donner en retrait aux six mètres où Griezmann, à l'affût, a pu égaliser (1-1, 66e). Auteur de son 38e but sous le maillot tricolore, son 9e en tournoi majeur, Grizou a remis la France dans le bon sens.
Revigorés, les Bleus ont poussé dans le dernier quart d'heure mais Giroud, entré à la place de Benzema (76e), n'a rien eu à se mettre sous la dent. Remuant jusqu'au bout, Mbappé a buté sur l'impecable Gulacsi (82e). Dembélé, lui, s'est blessé (87e) et a dû être remplacé par Lemar dont l'ultime centre n'a pas permis à Varane de cadrer sa tête (90e+5). Donnés grands favoris de la compétition, les joueurs français évitent le pire mais redescendent sur terre. Pour leur dernier match du groupe, ils devront de nouveau batailler face aux Portugais, champions d'Europe en titre.
Euro 2020
Les tirs au but, tout sauf une "loterie" : "Mbappé a imité Bolt, c’est un signe de nervosité"
08/07/2021 À 16:47
Euro 2020
Benzema : "Merci d'avoir accueilli mon retour avec autant de bienveillance"
04/07/2021 À 20:24