Ils ont fait parler la poudre ! Dos au mur avant le coup d’envoi, les Bleuets ont brillamment obtenu leur ticket pour le dernier carré de l’Euro U19 en corrigeant l’Angleterre, tenante du titre (5-0). Dominateurs de bout en bout, les Tricolores ont fait la différence au tableau d’affichage grâce à Nabil Alioui (28e, 56e), Myziane Maolida (41e) et Amine Gouiri (63e, 69e), qui a signé un doublé quelques minutes après son entrée en jeu. Jeudi (18h), la France défiera l’Italie en demi-finale.
Euro U19
Les Bleuets encore frustrés par l'Espagne
24/07/2019 À 19:43
Faudrait-il y voir un signe ? En 2016, lors de l’Euro U19, Kylian Mbappé et ses coéquipiers avaient perdu leur premier match avant de finalement remporter la compétition. Il est évidemment encore trop tôt pour savoir si les hommes de Bernard Diomède iront jusqu’au bout du tournoi. Mais toujours est-il que cette équipe de France, piégée par l’Ukraine à l’occasion de son entrée en lice (1-2), donne l’impression de monter en puissance au fil des rencontres. Larges vainqueurs de la Turquie vendredi (5-0), les Bleuets ont cette fois dominé l’Angleterre, un adversaire d’un tout autre calibre, au terme d’une prestation très aboutie.

Diaby, Alioui, Gouiri... Les talents ont frappé

Quasiment obligés de l’emporter pour se qualifier, Malang Sarr et ses coéquipiers ont mis le pied sur le ballon dès le début de la partie. Aligné dans la cage anglaise, Ellery Balcombe a pu se chauffer les gants sur quelques tentatives lointaines, avant de sortir le grand jeu face à Michaël Cuisance (20e). Le portier des Three Lions n’a en revanche rien pu faire sur la reprise à bout portant de Nabil Alioui (28e), ni sur celle de Myziane Maolida (41e), tous deux parfaitement servis par un Moussa Diaby intenable.
L’Angleterre a cherché à hausser le rythme dès le retour des vestiaires. Paul Simpson a injecté du sang neuf, mais sa formation n’a pas eu le temps de croire en un retournement de situation. Alioui a alourdi la marque (56e) juste avant de céder sa place à Amine Gouiri. Non reconduit dans le onze de départ malgré son doublé contre la Turquie, le jeune Lyonnais a réalisé une entrée en jeu tonitruante, couronnée par deux buts inscrits coup sur coup (63e, 69e).
Les Bleuets ont ensuite tranquillement géré leur large avantage. Le potentiel offensif de la France, meilleure attaque de la compétition (onze réalisations), est redoutable. Sera-t-il suffisant pour permettre aux partenaires de Boubacar Kamara d’être sacrés sur les terres finlandaises ? L’avenir le dira.
Euro U19
Les Bleuets reçus 3/3
21/07/2019 À 18:57
Euro U19
Les Bleus ont pris leur temps
18/07/2019 À 18:54