Deux penaltys de Osdonne Edouard (15e) et Jonathan Ikoné (24e) ont suffi aux Espoirs tricolores pour dominer la Russie, ce dimanche. Auteurs d’un match sérieux, les hommes de Sylvain Ripoll se relancent dans la course à la qualification pour les quarts de finale de l’Euro. Ils seraient bien inspirés de battre l’Islande mercredi lors de la dernière journée, le tout en surveillant du coin de l’œil le résultat de Danemark-Russie dans l’autre rencontre de ce groupe C.
Il a tout de même fallu une intervention décisive d’Alban Lafont dès la quatrième minute dans un face-à-face avec Arsen Zakharyan pour éviter le pire aux Bleuets. L’alerte passée, les Tricolores ont petit à petit augmenté leur niveau d’intensité, à l’image d’un Jonathan Ikoné saignant entre les lignes. C’est d’ailleurs sur l’une de ses percussions, relayée par Adrien Truffert, qu’Osdonne Edouard a été fauché en pleine surface de réparation. Le buteur du Celtic Glasgow ne s’est pas fait prier pour transformer le penalty, signant ainsi son 16e but en 12 sélections avec les Espoirs (15e). Neuf minutes plus tard, après une frappe d’Amine Gouiri contrée par une main russe, c’est Jonathan Ikoné qui a doublé la mise d’une délicieuse Panenka.
Qualifications Euro Espoirs 2023
Le besoin d'un talent individuel : pourquoi Ripoll a parié sur Cherki
05/10/2021 À 15:51

Jonathan Ikoné (France), face à la Russie, lors de l'Euro U21

Crédit: Getty Images

Après le break, les Bleuets ont ronronné

A 2-0, les Français auraient pu se lâcher et enfoncer le clou. Ils ont semblé au contraire se satisfaire de ce score, en dépit de quelques raids dans le couloir gauche d’Adrien Truffert, assurément l’un des meilleurs joueurs de la rencontre. Vigilant, notamment sur deux sorties au pied lointaines, Alban Lafont a écarté sans réellement trembler les maigres velléités de rébellion russes. Son homologue Aleksandr Maksimenko a quant à lui seulement dû s’employer une fois pour éviter le 3-0, sur une frappe croisée d’Osdonne Edouard (71e). Les dix changements des deux coachs en seconde période n’ont pas permis de dynamiser la fin de match.
Après deux journées, la France est deuxième du groupe C à égalité avec la Russie à trois longueurs du Danemark. Auteur d’un zéro pointé jusqu’à présent, l’Islande sera donc mercredi (18h) le dernier adversaire des Bleuets dans cette phase de groupes. Une victoire pourrait être synonyme de qualification, mais l’hypothèse d’une égalité à trois ne peut être écartée. Un nul pourrait suffire. L'équipe de France est en tout cas encore en lice, et ce n'était pas gagné.

Les quarts de finale restent en ligne de mire pour les Bleuets

Crédit: Getty Images

Qualifications Euro Espoirs 2023
Une victoire nette et sans bavure : Les Bleuets tournent la page
02/09/2021 À 18:32
Qualifications Euro Espoirs 2023
Ripoll, ennui, cadres et com' illisible : qu'est-ce qui cloche chez les Bleuets ?
01/09/2021 À 23:16