Football
Euro 2004

Figo : "Tout le Portugal en rêve"

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParEurosport
29/06/2004 à 14:05

Comme tout le peuple portugais, Luis Figo rêve d'une place en finale de son Euro. Mais pour y parvenir, il faudra déjà battre les Pay-Bas en demi-finale, mercredi à Lisbonne. Un match qui "va se jouer sur de petits détails" pour le capitaine portugais, "t

Luis Figo, le Portugal va disputer sa 4e demi-finale d'une grande compétition, mercredi face aux Pays-Bas. Après trois échecs, cette occasion sera-t-elle la bonne ?

L.F. : Ce serait fabuleux d'aller en finale alors qu'on a toujours échoué en demi-finale. Je pense que les Portugais sont conscients de l'importance de ce match et qu'ils vont continuer à nous soutenir comme ils l'ont fait jusqu'à maintenant. Car ce match va se jouer sur de petits détails.

Euro 2004

Zidane, seul bleu retenu

06/07/2004 À 08:00

Sur un plan personnel, c'est peut-être votre dernière chance de remporter un titre avec la Seleçao ?

L.F. : C'est d'abord une occasion supplémentaire pour le Portugal de remporter un titre. Je n'aime pas parler de dernière chance. Ma philosophie a toujours été de servir le pays du mieux que possible. Je mentirais si je disais que ce n'est pas un match important. Mais pas que pour moi, pour tout le peuple portugais, qui rêve de cette finale.

Pourquoi avez-vous rejoint directement le vestiaire après votre remplacement contre l'Angleterre ?

L.F. : J'ai quitté le terrain car l'entraîneur m'avait fait sortir. J'ai pris ensuite la décision d'aller au vestiaire sans penser à autre chose. Je n'ai pas commis de crime. C'était dur de ne pas être sur le terrain mais le plus important c'est la qualification. De toute façon, je n'ai rien à prouver, les supporteurs me connaissent. Tout ce que je peux faire, c'est donner le meilleur de moi-même au prochain match. Il y a toujours différentes versions d'une même histoire. Mais si les gens se focalisent sur moi, tant mieux, cela évacue la pression sur le reste de l'équipe.

Le Portugal a disposé de deux jours de récupération de plus que les Pays-Bas. S'agit-il d'un avantage déterminent ?

L.F. : C'est toujours important d'avoir plus de jours de récupération que l'adversaire, mais la motivation fait surmonter la fatigue.

David Beckham a critiqué la préparation physique du Real Madrid. Quand pensez-vous et comment vous sentez-vous physiquement ?

L.F. : Je ne suis pas d'accord avec David. Il y a tellement de matches qu'il est difficile de s'entraîner davantage. Personnellement, je suis bien physiquement, même si c'est évident qu'on n'est pas au même niveau qu'en début de saison.

Euro 2004

Zagorakis, Dieu de l'Euro

05/07/2004 À 08:05
Euro 2004

La Grèce en folie

05/07/2004 À 08:00
Dans le même sujet
FootballEuro 2004
Partager avec
Copier
Partager cet article