AFP

Gomis a pris date

Gomis a pris date
Par Eurosport

Le 05/10/2011 à 19:17Mis à jour Le 05/10/2011 à 21:52

Gomis devrait débuter en pointe contre l'Albanie, peut-être avec Rémy à ses côtés en 4-4-2. A l'entraînement, mercredi, Laurent Blanc a dirigé deux exercices qui livrent quelques indications sur un onze possible, mais pas de tendance lourde. Abidal, lui, s'est contenté de courir pendant 30 minutes.

A deux jours de France - Albanie, on ne connaît pas encore exactement les contours qu'aura le onze tricolore, privé de Benzema, Ribéry, Gameiro, Matuidi, Sagna et Mexès. Si Laurent Blanc sait quelle équipe il compte aligner, il n'a pas encore dévoilé d'indice très précis à ses joueurs. Il doit déjà lever l'incertitude qui concerne Eric Abidal, victime d'une contracture à la cuisse droite, et qui s'est contenté d'un footing de trente minutes et de quelques étirements au bord du terrain Pierre-Pibarot. Annoncé indisponible pour sept à dix jours par le FC Barcelone, le défenseur fait l'objet d'appréciations plus ou moins optimistes de la part du staff des Bleus.

Parmi les joueurs disponibles, une petite pièce peut être mise sur la participation de Bafétimbi Gomis vendredi. En l'absence de Karim Benzema et Kévin Gameiro, ce dernier étant resté aux soins avec Laurent Koscielny, il est l'attaquant de pointe le mieux placé pour endosser le numéro neuf. Son état de forme resplendissant fut l'un des enseignements des deux exercices avec ballon commandés par le sélectionneur. Il a fait montre de beaucoup d'activité et a cadré beaucoup de tirs.

Gomis et Rémy dans... un 4-5-2

AFP

En dehors de Debuchy, appelé en deuxième main dimanche soir, et qui remplaçait ici Réveillère dans la ligne de défense-type déductible de la liste, c'est une équipe qui rassemble à l'évidence tous les candidats au onze de départ. Sans chasubles, Rami et Kaboul devraient former la charnière centrale. Le principal arbitrage de Blanc semble devoir se situer au milieu, entre M'Vila et Diarra, ou entre deux profils plus offensifs, du moins s'il reste sur la lancée de ses derniers choix. A noter que Rémy et Gomis semblaient associés en pointe dans une sorte de 4-5-2. Un 4-4-2 avec Nasri à droite est potentiellement dans les tuyaux, même si, avec ces joueurs, Blanc peut tout à fait continuer dans la lignée d'un 4-2-3-1 ou un 4-3-3, avec Rémy à droite.

La surprise Debuchy ?

Dans le deuxième exercice, un huit contre huit : Debuchy, Rami, Mathieu - M'vila, Nasri, Malouda - Rémy, Gomis opposés à Réveillère, Kaboul, Evra - A. Diarra, Martin - Ménez, Valbuena, D. Cissé. Cabaye, dans cet exercice, était le "joker" des deux équipes, qui pouvaient l'une et l'autre lui passer le ballon, un statut réservé en général aux joueurs-clefs. Donc titulaire? Cissé a donné la victoire à son équipe et en a été chaudement félicité par ses partenaires. Cela ne présume de rien quant au onze de départ. Mais il y a une certitude : les Bleus ont deux attaquants de pointe plein de jus et d'envie. Enfin une bonne nouvelle...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0