Le TFC se sert-il de Football Manager pour son recrutement?
Damien Comolli : On ne l'utilise pas (à ce stade) mais ils nous ont approchés pour qu'on travaille avec eux. Ce que, je pense, on va faire parce qu'il y a des aspects dans Football Manager qui sont intéressants. C'est un jeu intéressant et performant où l'on peut récupérer des infos utiles. Mais toute l'utilisation des données, de la data qu'on a mise en place au club est extrêmement évoluée, sans manquer de respect à Football Manager. On est au-dessus de tout ce qui se fait sur le marché et sur les jeux vidéo comme Football Manager. On travaille avec des sociétés qui nous fournissent de la data, comme Opta ou StatBomb, et après, on a des statisticiens, nos propres logiciels, nos propres algorithmes, qui nous aident dans toutes les décisions qu'on prend dans la gestion du club.

Football Manager

Crédit: From Official Website

Football
Le bel engouement se confirme : 2 millions d'écoutes pour le podcast FC Stream Team d'Eurosport
IL Y A 19 MINUTES
Pourquoi, dans ce cas, vous servir de Football Manager ?
D.C. : Certains clubs l'utilisent en laissant le jeu se dérouler pendant une saison et à l'arrivée, ils regardent si ça correspond au rapport du recruteur, si ce sont des joueurs (mis en avant par le jeu) qu'ils connaissent déjà, etc. Il y a d'autres clubs qui utilisent les données brutes pour les rentrer dans leurs processus de décision. Par exemple, comme ils (Football Manager) ont des milliers de gens qui rentrent de la data, ils ont dans leur base de données des informations sur l'historique de blessures des joueurs qu'ils sont les seuls à avoir, d'une certaine manière.
C'est quelque chose qui nous intéresse énormément parce qu'avant de prendre un joueur, la première chose qu'on regarde, c'est le nombre de minutes passées sur le terrain. Et si c'est un joueur qui a passé peu de minutes sur le terrain, on regarde pourquoi: est-ce que c'est un choix d'entraîneur ou est-ce que c'est une blessure? On remonte de cinq à huit ans en arrière pour regarder l'historique des blessures avant de le faire venir, et des fois, ça provoque le fait de l'écarter, même si c'est un très bon joueur. On sait que la base de données sur l'historique des blessures des joueurs dans Football Manager est unique, donc on va sûrement aller piocher dedans.

Damien Comolli, nouveau président du Toulouse FC, et son prédécesseur, Olivier Sadran, le 22 juillet 2020.

Crédit: Getty Images

Dans les prochains mois ? Et pour cela, vous négociez donc un contrat avec le développeur, Sports Interactive ?
D.C. : Oui. Ce sont des gens que je connais depuis très longtemps, ce n'est même pas une négociation. Mais vous savez, en moyenne, on reçoit une offre de service en rapport avec la data entre trois et cinq fois par semaine. Des produits nouveaux qui sortent du Mexique, d'Argentine, d'Afrique du Sud, d'Australie, de Russie, d'Asie, de Scandinavie, de partout. On les regarde.
Ligue 1
C'est sérieux : Neymar absent 6 à 8 semaines !
IL Y A 33 MINUTES
Ballon d'Or
Quiz - Connaissez-vous le Top 10 du Ballon d'Or depuis 2000 ?
IL Y A 34 MINUTES