Pour la première fois dans leur carrière d'entraîneur, Andrea Pirlo et Gennaro Gattuso seront opposés mercredi lors de la Supercoupe d'Italie (Juventus-Naples). A la veille de cette opposition, le technicien napolitain est revenu sur sa complicité avec l'ex-milieu milanais. "Avec Andrea, on a passé une vie ensemble, des moins de 15 ans aux moins de 21 ans, puis nous sommes devenus champions du monde et avec Milan nous avons gagné tout ce qui pouvait se gagner (deux Scudetti et deux Ligues des champions)", a souligné mardi l'entraîneur du Napoli en conférence de presse.
Un peu comme Bud Spencer et Terence Hill
"On était un peu comme Bud Spencer et Terence Hill, il me faisait toujours des blagues, il a pris plus de baffes de ma part que de son père'!", a ajouté Gennaro Gattuso dans un sourire, en espérant pouvoir lui donner "quelques regrets" mercredi soir. Andrea Pirlo, venu en conférence de presse un peu plus tard, ne s'est pour sa part pas laissé entraîné sur ce sujet. "Demain (mercredi) se joue Juventus-Naples, pas un match Pirlo-Gattuso. Ce sont deux équipes qui ont mérité d'être là, c'est plus important", a souligné le "Maestro".
Football
Nasri, petit prince sans couronne
IL Y A UNE HEURE
Au-delà de la boutade sur Andrea Pirlo, Gennaro Gattuso a d'ailleurs rapidement retrouvé son sérieux pour mettre son équipe en garde face à une réaction probable de la Juventus après sa défaite dimanche contre l'Inter Milan (2-0) en championnat. "C'est une équipe d'une très grande mentalité, avec des joueurs qui ont gagné le championnat depuis neuf ans. La Juventus manque rarement deux matches de suite, il va falloir la respecter", a-t-il ajouté.

Pas de diffuseur, clubs au bord de la faillite : La Ligue 1 peut-elle disparaître ?

Outre les absences du milieu Fabian Ruiz (coronavirus) et de Victor Osimhen (absent depuis novembre en raison d'un souci à l'épaule), les deux attaquants Andrea Petagna (mollet) et Dries Mertens (cheville) ne sont eux pas encore à 100%. A la Juventus, Andrea Pirlo est également handicapé par de nombreuses absences : Paulo Dybala et Merih Demiral (blessés), ainsi que les trois joueurs toujours positifs au coronavirus (Alex Sandro, Juan Cuadrado et Matthijs De Ligt). L'entraîneur turinois a précisé que le gardien serait le titulaire habituel, Wojciech Szczesny, et non Gianluigi Buffon.

Une idylle mal née et un fiasco retentissant : Hazard peut-il s'en sortir ?

Ligue des champions
"Ibra adorait mes asados" : Et maintenant, le restaurateur préféré des joueurs du PSG attend Messi
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Clash Puel-Bouanga, derby décisif : La situation se tend à l'ASSE
IL Y A UNE HEURE