La France bat la Russie

Les Bleues battent la Russie 3 à 0
Par AFP

Le 11/07/2012 à 22:50Mis à jour Le 11/07/2012 à 23:03

Grâce à des buts de Thiney (11e), Delie (22e, 41e), l'équipe de France féminine a idéalement poursuivi sa préparation en vue des Jeux olympiques en obtenant une victoire large à défaut d'être probante contre la Russie (3-0) en amical, mercredi à Beauvais.

La France, quatrième de la Coupe du monde 2011 et véritable outsider en vue d'une médaille à Londres pour ce qui seront ses premiers JO, a confirmé sa bonne forme une semaine après le 6-0 infligé à la Roumanie à Orléans. Seul bémol: pour le deuxième match d'une préparation où le niveau des adversaires rencontrés augmente progressivement, la Russie, en manque flagrant de motivation, n'a pas pleinement joué son rôle de sparring-partner de luxe. Après dix minutes remplies d'imprécisions de part et d'autre, Thiney la capitaine, bien servie par Bussaglia ouvrait le score d'une belle frappe excentrée sur son côté gauche (11e).

Acculées dans leur camp sans jamais presque parvenir à se dégager, les joueuses de Vladimir Antonov ont beaucoup subi durant toute la rencontre. Delie doublait d'ailleurs la mise d'une superbe frappe à l'entrée de la surface qui laissait la portière russe impuissante (22e). Les Françaises accéléraient à leur guise en laissant transparaitre leur supériorité par intermittence. Necib faisait ainsi admirer sa très belle qualité de passe sur de nombreuses ouvertures quand Le Sommer était très tranchante sur l'aile droite. Parfaitement lancée par Abily, Delie récidivait en allant battre Todua d'un tir au ras du poteau (41e), pour son 35e but en 40 sélections. En 2e période, le score n'évoluait pas, sept changements ayant été effectués par Bruno Bini.

Le sélectionneur français, n'aura eu que peu de leçons à tirer vu l'implication douteuse de l'opposition du jour mais pourra au moins être satisfait du sérieux des Bleues, assez joueuses malgré leur désir de ne pas se blesser si près du grand rendez-vous. Après cette pâle Russie, un test bien plus redoutable opposera ses troupes aux championnes du monde japonaises, 3es du classement Fifa, le jeudi 19 juillet au Stade Charléty à Paris. Une véritable répétition générale avant le choc du 25 juillet contre les Etats-Unis à Glasgow, premier match à enjeu du tournoi olympique.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0