C'est la fin de ce live sur Eurosport.fr ! Merci à tous de nous avoir suivi, rendez-vous dès demain pour de nouvelles réactions et infos sur l'éphèmère Super Ligue. Nous vous attendons nombreux, merci pour votre fidélité !

23h10 : Communiqué officiel de Chelsea

Ce vendredi soir, Chelsea a décidé de faire un nouveau communiqué sur les raisons de son approbation initiale à la Super Ligue. "Nous avions des gros doutes sur le projet, et nous aurions dû les lever tout de suite, peut-on y lire. Nous regrettons profondément, mais nous ne voulions pas rester en marge (...) Nous avons toujours été ouverts et transparents, et nous nous engageons à récupérer la confiance de nos supporters (...) Nous demandons un dialogue respectueux, les insultes ne sont pas acceptables."
Tokyo 2020
France - Afrique du Sud EN DIRECT VIDEO
IL Y A UNE HEURE

22h51 : Pérez prend comme exemple le cas de Bordeaux

Interrogé par le quotidien AS, qui a sorti les premiers extraits d'un entretien à paraître samedi dans son édition du jour, Florentino Pérez, le président du Real Madrid, en a remis une couche sur la nécéssité d'une Super Ligue. Le dirigeant a pris en exemple les Girondins de Bordeaux, lâchés par leur actionnaire majoritaire, King Street, jeudi. Ses propos à retrouver ICI.

22h08 : Un hasgtag #CeferinOUT lancé sur les réseaux sociaux

Aleksander Ceferin est lui aussi ciblé par les critiques depuis plusieurs jours. Le président de l'UEFA se retrouve ce vendredi soir au centre des discussions sur Twitter après certaines de ses déclarations du jour. L'hasthtag "#CeferinOUT" est ainsi en tendances dans certains pays, comme l'Espagne et l'Italie. Ceferin a notamment menacé de suspendre la Juventus, l'AC Milan, le Real Madrid et le FC Barcelone de la Ligue des champions.

21h55 : Agnelli qualifié de "masochiste"

Vincenzo De Luca, président de la région de Campanie, n'est pas du genre à manier la langue de bois. Toujours très direct, il a taclé Andrea Agnelli ce vendredi : "Il y avait une vieille voiture produite par FIAT, une Duna je crois. C'était la voiture la plus moche du monde. Voilà, la Super Ligue est l'équivalent de la Duna. C'est difficile d'imaginer un président d'un tel club capable d'un acte de masochisme pareil et d'un tel desastre."

21h22 : Les supporters d'Arsenal protestent contre leur propriétaire

En marge de la rencontre de Premier League entre Arsenal et Everton, les supporters des Gunners ont manifesté en masse aux abords de l'Emirates Stadium, pour exprimer leur mécontentement quant à la participation du club au projet avorté de la Super Ligue. Des pancartes à l'encontre du propriétaire du club Stan Kroenke ont aussi été de sortie, avec le slogan "Kroenke Out". Arsenal faisait partie des douze clubs "fondateurs" du projet.

19h59 : Ceferin menace (encore) des sanctions

Aleksander Ceferin tape du poing sur la table. Interrogé par l'agence de presse AP, le président de l'UEFA a annoncé de possibles sanctions pour les clubs encore plus ou moins dans le projet Super Ligue (Real Madrid, Barcelone, la Juventus et l'AC Milan). "Il est clair que les clubs devront décider s'ils sont en Super Ligue ou s'ils sont un club européen (...) S'ils disent qu'ils sont en Super Ligue, alors ils ne joueront pas en Ligue des champions, bien sûr... Et s'ils sont prêts à le faire, ils peuvent jouer dans leur propre compétition", a confié le patron UEFA.
"Des conséquences ? Nous attendons toujours une expertise juridique et ensuite nous verrons (...) Pour moi, c'est une situation très différente entre les clubs qui ont admis leur erreur et qui ont dit: 'Nous allons quitter le projet.' Les autres savent surtout que je dirais que ce projet est mort, mais ils ne veulent pas y croire, Probablement. Nous avons convenu aujourd'hui au comité exécutif de nous concerter avec les fédérations de football, les associations nationales et les ligues concernées", a déclaré Ceferin. "Nous ferons cela la semaine prochaine et nous verrons. Ce serait bien que nous puissions voir ce que les ligues peuvent faire, ce que les fédérations peuvent faire et ce que l'UEFA peut faire."

19h18 : Guardiola et Klopp critiquent la nouvelle C1

Interrogés sur la réfome de la Ligue des champions, et les calendriers, Pep Guardiola et Jürgen Klopp ont fortement critiqué l'UEFA, vendredi. Selon eux, les changements à venir avec la réforme de la C1 ne vont pas régler le problème principal : le rythme trop infernal des compétitions.

18h51 : Plusieurs supporters d'Arsenal en colère

Si Arsenal s'est bel et bien retiré de la Super Ligue en présentant ses excuses, certains de ses supporters ont décidé d'exprimer leur colère aux alentours de l'Emirates, où les Gunners recoivent Everton ce vendredi soir.

18h15 : Des sanctions en millions pour les clubs déserteurs ?

Selon les informations du New York Times, des sanctions pourraient pleuvoir pour les clubs engagés dans la Super Ligue mais finalement forfaits en raison de la grogne générale. "Il y a des contrats, ils ont été signés samedi", assurait Florentino Perez en début de semaine. Alors, les équipes qui se sont rétractées pourraient-elles recevoir des pénalités ? Le New York Times l'envisage et parle de sanctions en millions de dollars, qui iraient dans les caisses du Real Madrid, de la Juventus et du Barça, toujours plus ou moins engagés dans ce projet.

17h42 : La Super Ligue est-elle vraiment morte ? Bordeaux peut-il faire faillite ? Qui est la meilleure recrue de L1 ?

C'est le gros dossier de la semaine : la Super Ligue. Finalement tué en 48 heures face à une opinion publique globalement réfractaire, le projet est-il mort définitivement ? C'est la question à laquelle tente de répondre Julien Pereira et Cyril Morin dans notre podcast. C'est l'autre gros dossier du jour : Où va Bordeaux ? Après l’annonce de King Street de se retirer du club français, le ciel semble s'assombrir au-dessus des amoureux du club. Avec Nicolas Pietrelli responsable @WebGirondins, Cyril Morin et Julien Pereira font un état des lieux. Enfin avant le choc de ce week-end Lyon-Lille, Cyril Morin et Julien Pereira font un point sur la meilleure recrue de L1. Entre Lucas Paqueta et Burak Yilmaz, il y a match.
A écouter ICI

17h00 : Guardiola critique la réforme de la C1 et les calendriers surchargés

L'entraîneur de Manchester City a suivi les pas de son joueur, İlkay Gündoğan, concernant la réforme proposée par l'UEFA. Selon lui, cela ne va rien régler concernant le rythme infernal que subissent les joueurs.
"Il y aura plus de blessures. Là, les joueurs finissent une saison extrêmement difficile. Ensuite, ils auront juste six jours de repos et iront avec leurs sélections nationales. Là-bas, les sélectionneurs voudront les mettre au travail, pour faire une bonne compétition lors du Championnat d'Europe. Quand ils auront terminé, ils n'auront que 10 ou 15 jours de repos, avant d'aller faire les tournées de pré-saison à New York ou en Asie", a-t-il pointé du doigt.
"En Angleterre, il y a le community Shield si vous êtes champion. Nous jouons parce que les fans l'exigent. Les joueurs aiment jouer au football, mais il arrive qu'ils se blessent. L'UEFA le sait, mais est-ce qu'ils s'en soucient ? Pas du tout."

16h47 : Agnelli risque gros

En octobre dernier, la Serie A avait ouvert des discussions avec une alliance d'investisseurs privés, réunissant notamment l'ancien argentier de la Formule 1 CVC, pour tenter de développer ses revenus issus des droits TV. Un accord avec le trio d'investisseurs sélectionné aurait permis, selon la presse italienne, d'injecter plus de 1,5 milliard d'euros dans le football italien. Problème, cela n'a jamais été le cas. Et pour beaucoup, Andrea Agnelli, président de la Juventus et à l'origine de la Super Ligue, a volontairement fait capoter cette arrivée. Selon la presse transalpine, certains clubs songent à attaquer le président bianconero.

Calamiteux Pérez, "Judas" Agnelli : Super Ligue, super naufrage

16h28 : Les tifosi contre la Super Ligue

Dans un sondage effectué par La Gazzetta dello Sport, les tifosi des équipes italiennes ont rejeté en masse la Super Ligue. Ainsi, 72% des personnes interrogées ont rejeté ce projet.

16h02 : La Super Ligue, on en parle dans Tour d'Europe

15h30 : Gündogan critique le nouveau format de la C1

Sur son compte Twitter, Ilkay Gündogan n'a pas ménagé l'UEFA ce vendredi, quelques jours après que dix des douze clubs engagés dans la Super Ligue se soient retirés. "Avec tout ce qui se passe avec la Super Ligue, pouvons-nous aussi parler du nouveau format de la Ligue des Champions ? Toujours plus, plus et plus de matches. Quelqu'un pense-t-il à nous, les joueurs ? La nouvelle formule de la Ligue des Champions est simplement un moindre mal en comparaison avec la Super Ligue", a dénoncé le milieu de terrain de Manchester City.

14h50 : L'UNFP réagit au "fiasco" de la Super Ligue et cible l'UEFA

Ce vendredi, l'union nationale des footballeurs professionnels s'est exprimée sur le dossier de la Super Ligue dans un communiqué et a évoqué "un fiasco" : "Le revers subi par les 12 dissidents n'est pas non plus le succès de l'UEFA". Pour l'UNFP, l'organisme européen a "permis et encouragé un système de surenchères, déconnecté de l'âme du foot". "Le modèle porté n'est plus tenable. Le prix des billets, des maillots et de la multitude d'abonnements augmentent alors que les fans détournent le regard", ajoute le syndicat.

14h00 : L'UEFA examine ses options pour solder le dossier de la Super Ligue

L'UEFA a examiné vendredi en comité exécutif ses "options" pour solder le dossier de l'éphémère Super Ligue, sans annoncer pour l'heure de sanctions contre les douze clubs dissidents ayant imaginé cette compétition privée censée supplanter la Ligue des champions. "Le comité exécutif de l'UEFA a été informé des derniers développements en relation avec la "Super Ligue", notamment concernant les options à la disposition de l'UEFA et les mesures qu'elle envisage de prendre", a annoncé l'instance européenne dans un communiqué, sans davantage de précisions.

13h35 : Zidane réagit aux menaces de l'UEFA

A la veille de recevoir le Betis Séville en championnat, et à quatre jours de Real Madrid-Chelsea en demi-finale aller de Ligue des champions, Zinédine Zidane a réagi aux menaces de l'UEFA. "C'est illogique. Nous avons le droit de jouer la C1 et nous allons la jouer", a déclaré l'entraîneur français vendredi en conférence de presse.

13h00 : L'obsession galactique de Perez

Et si ce n'était pas qu'une lubie ou une nouvelle machine à sous ? La Super Ligue, dont il est la figure de proue, devait aussi permettre à Florentino Pérez d'assouvir son obsession. Depuis qu'il est président du Real Madrid, le dirigeant s'efforce de marcher dans les pas d'un autre président, Santiago Bernabéu. Transferts historiques, grands projets et donc "Super League"...

12h28 : Pérez, Agnelli, Super Ligue... On en parle dans Tour d'Europe

Dans Tour d’Europe, Elias Baillif et Guillaume Maillard-Pacini ont évoqué les stratégies médiatiques de Florentino Pérez (Real Madrid) et Andrea Agnelli (Juventus Turin) dans la crise de la Super Ligue. Les deux hommes ont perdu des plumes dans la bataille et pourrait le payer cher. Notamment l'Italien, menacé à la Juventus Turin.

Calamiteux Pérez, "Judas" Agnelli : Super Ligue, super naufrage

11h50 : Pas de sanction sportive pour les douze ?

D'après La Gazzetta dello Sport, les douze clubs qui souhaitaient disputer la Super Ligue (Real Madrid, FC Barcelone, Atletico Madrid, Manchester United, Manchester City, Chelsea, Liverpool, Arsenal, Tottenham, Juventus Turin, Milan AC, Inter) ne seront pas sanctionnés sportivement, ni financièrement. Ces formations pourraient faire face à un "jugement éthique", précise le quotidien italien.

11h10 : JP Morgan a "clairement mal évalué" l'impact du projet

La banque américaine JP Morgan a reconnu vendredi avoir "clairement mal évalué" le projet de Super Ligue qu'elle voulait financer mais qui a tourné très vite au fiasco. "Nous avons clairement mal évalué comment cette opération serait perçue par le monde du football au sens large et l'impact qu'il aurait à l'avenir. Nous en tirerons les leçons", a déclaré un porte-parole de JP Morgan.

10h30 : Dayan défend l'idée d'une Ligue fermée française

Dans un entretien accordé à La Voix du Nord vendredi, Luc Dayan, l'ex-patron du LOSC, défend l'idée d'une ligue fermée française. Selon lui, 48 clubs seraient divisés en quatre groupes avant des phases finales. "Il y a une désaffection réelle des gens par rapport au foot. Il faut revenir à ce qu'est un club pour un territoire... Aujourd'hui, un supporter de Guingamp ne croit pas pouvoir être champion de France. Là, il pourrait y croire", a précisé Luc Dayan.

9h57 : Des nouveautés en Ligue des champions ?

Selon La Gazzetta dello Sport, l'UEFA envisagerait des nouveautés pour le nouveau format de la Ligue des champions. Outre une anticipation à 2022, déjà évoquée par Karl-Heinz Rummenigge, l'organisme européen pourrait proposer 8 journées en phase de poules (contre 10) et un Final Four à la place des demies.

9h10 : Le Real devrait jouer sa demie en C1

Alors que l'UEFA va présenter ses sanctions ce vendredi contre les "mutins", La Cadena Cope assure de son côté que le Real Madrid devrait bien être autorisé à jouer sa demi-finale de Ligue des champions face à Chelsea, lors des deux prochaines semaines.

8h30 : Rummenigge prône le dialogue

Dans un entretien accordé vendredi à L'Equipe, Karl-Heinz Rummenigge prône le dialogue. "Tous les dirigeants de club sont logiquement très déçus par Andrea et son attitude ces derniers jours. Mais je suis un farouche partisan du dialogue. J'estime que c'est important que les douze clubs en question aient reconnu avoir commis une grosse erreur aussi rapidement. Ce qui est encore plus important à mes yeux, c'est qu'ils l'ont presque tous corrigée", a-t-il déclaré, soulignant qu'il ne voulait que la Super Ligue soit vraiment fondée "un jour".
Quant à l'éventualité de lancer le nouveau format de la C1 en 2022, c'est non pour le dirigeant allemand. "Je n'y crois pas, car pour des raisons juridiques et commerciales ce sera trop compliqué d'avancer l'échéance d'une ou deux années (2024)", a-t-il ajouté.

8h17 : L'UEFA prépare ses sanctions

L'UEFA a du pain sur la planche. Alors qu'elle devait se réunir ce vendredi pour boucler l'organisation de l'Euro 2021, et trancher définitivement la liste des villes hôtes, l'instance européenne va aussi et surtout se pencher sur le cas des dirigeants des douze clubs qui ont tenté de mettre en place un projet de Super Ligue. Journée chargée en perspective.
8h15 : Bonjour à toutes et à tous, bienvenue sur Eurosport pour suivre en direct toute l'actualité liée à la Super Ligue.
Tokyo 2020
France - Afrique du Sud EN DIRECT
IL Y A UNE HEURE
Premier League
Solskjaer confiant sur le dossier Pogba : "Il attend la saison avec impatience"
IL Y A 11 HEURES