"C'est tout à fait scandaleux", a déclaré Theresa May lors de la séance des questions au Premier ministre devant la Chambre des communes. "Nos joueurs de football veulent rendre hommage à ceux qui ont donné leur vie pour notre sécurité", a-t-elle ajouté. "Ce serait absolument normal qu'ils soient autorisés à le faire."
"C'est un message clair de notre part. Avant qu'ils (la FIFA, NDLR) nous disent ce que l'on doit faire, ils feraient mieux de résoudre les problèmes qu'ils ont chez eux", a attaqué la Première ministre.
Mardi, la Fédération anglaise (FA) avait indiqué négocier avec la FIFA pour obtenir le droit d'arborer le "poppy" (coquelicot) le 11 novembre pour Angleterre-Ecosse à Wembley.
Euro
L'Espagne tremble : la Ballon d'Or Putellas incertaine pour l'Euro
IL Y A 2 MINUTES
Selon le Sun, la FIFA a refusé une première fois de laisser l'équipe d'Angleterre afficher le "poppy" sur son maillot, car le règlement de la FIFA interdit tout message politique sur les maillots.
Une pétition pour demander à la FIFA de revenir sur sa décision, lancée par un ancien navigateur de la Royal Air Force, avait déjà récolté près de 200.000 signatures mercredi matin.
Déjà en 2011, la FIFA avait fait marche arrière et laissé l'équipe des "Trois Lions" arborer un coquelicot et porter un brassard noir lors d'un match amical contre l'Espagne.
Dans les pays du Commonwealth, il est d'usage d'accrocher sur sa poitrine un coquelicot de papier en commémoration des soldats morts ou blessés à la guerre. Le "poppy" se porte de fin octobre/début novembre jusqu'au 11 novembre, jour de l'Armistice.
Ligue 1
Galtier, la présentation en forme de mise au point
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Ça y est, Galtier est officiellement nommé entraîneur du PSG
IL Y A 3 HEURES