Malgré les menaces de la FIFA et de ses six confédérations, la création d'une Super Ligue européenne reste toujours d'actualité. Ce jeudi soir, l'agence de presse AP a révélé quelques détails de cette nouvelle compétition, qui s'annonce stratosphérique sur le plan économique. En effet, les organisateurs espéreraient récupérer 4 milliards d'euros de droits TV par saison. Ce qui est énorme en comparaison avec les 1,153 milliard d’euros prévus pour les droits du foot français, sur la période 2020-2024, avant la défaillance de Mediapro.
AP annonce que vingt clubs européens, avec deux groupes de dix, pourraient composer cette Super Ligue. Les quatre premiers de chaque poule seraient alors qualifiés pour le tour suivant. Au minimum, chaque formation jouerait dix-huit rencontres contre six dans le format actuel de la Ligue des champions. Si aucun nom n'a été révélé, plusieurs clubs se sont déjà positionnés en faveur de cette compétition. Comme notamment le Real Madrid.
Football
Super Ligue européenne : les questions que posent les menaces de la FIFA et de l'UEFA
21/01/2021 À 13:41
"Le football a besoin de nouvelles formules, qui le rendent plus compétitif, plus émouvant, plus fort. L'impact du Covid-19 exige de nouveaux changements. Tout le monde plaide pour une réforme du panorama actuel des compétitions. Des joueurs se blessent à cause de la grande quantité de matches. La réforme du football ne peut pas attendre", déclarait Florentino Perez fin décembre. Le FC Barcelone l'a également approuvée. C'était fin octobre lorsque Josep Maria Bartomeu a officialisé son départ des Blaugrana.
"Un détail de ces prérequis sera à disposition du prochain comité de direction, et la décision de participer à cette compétition devra être ratifiée par l'assemblée des représentants des socios", avait assuré l'ex-dirigeant catalan.

370 millions gâchés avec Zidane : "Quand le Real se prend pour Dortmund, il y a un problème"

Ligue 1
Hommage, milieux prolifiques et défense poreuse : les tops et les flops de la 8e journée
IL Y A 9 MINUTES
Ligue 1
"On est tombés sur une équipe qui en voulait plus que nous" : Premier coup de mou pour l'OM
IL Y A 16 MINUTES