Un break long de plus de quatre ans. Limogé du PSG le 27 juin 2016, Laurent Blanc n'a plus entraîné une seule équipe depuis. Pas faute de propositions, certes. Mais soit pas vraiment alléchantes, soit non concluantes, comme récemment à l'OL. Le champion du monde 98 commence donc à trouver le temps long. Et il ne s'en cache pas.

Ligue 1
Canal+ envisagerait de formuler une nouvelle offre pour les droits TV
IL Y A 5 HEURES

"J'ai beaucoup travaillé"

"Le terrain me manque de plus en plus, a-t-il confié à la chaîne L'Equipe. Ça me manque depuis quelques temps pour être précis, avant non. J’ai profité du break, je me suis régalé, mais maintenant il faut revenir. Mais si ça ne se fait pas, je n’en ferai pas une maladie. La vie est trop belle pour attendre devant son téléphone qu’un nouveau challenge se présente à toi." Alors qu'un présumé manque de travail lui est souvent reproché, Blanc peine à comprendre cette critique.

"Mais c'est quoi le travail, d'ailleurs ? Quels sont les paramètres ? Ca veut dire que le mec doit être au travail de 6h du matin à 21-22h ? Attention, je considère qu'il y en a d'autres qui travaillent beaucoup plus que moi. Je pars toujours de ce principe là. Même à l'école, même quand je jouais au football, on disait que j'avais des facilités. Mais j'ai beaucoup travaillé", a-t-il assuré. Et il aimerait une nouvelle fois le prouver sur un banc.

2020, mauvais élève ? On a classé les mercatos du PSG sous QSI

Ligue 1
"Tu fais preuve de mauvaise foi", "tes sorties font mal à l'adversaire" : Thomas allume encore Lopes
IL Y A 5 HEURES
Ligue 1
Le centre de formation de Dijon fermé pour cause de Covid-19
IL Y A 14 HEURES