Un curieux mimétisme. Comme son cousin Lionel Messi, Emanuel Biancucchi a été expulsé dimanche, mais sa soirée a été bien plus réussie que celle de la star du Barça: il a inscrit le but de la montée de son club en deuxième division brésilienne.Grâce à lui, Vila Nova, un des clubs les plus populaires de l'Etat de Goias, s'est imposé (1-0) contre Ituano, et a mis fin à son purgatoire d'un an en troisième division. D'une puissante frappe du gauche que ne renierait pas le numéro 10 argentin, Biancucchi, 32 ans, a fait trembler les filets à la 77e minute.
Né à Rosario, en Argentine, comme son cousin, mais naturalisé paraguayen, le milieu offensif venait juste d'entrer en jeu et avait entretemps pris un carton jaune pour un tacle trop appuyé. Et comme il a eu la mauvaise idée d'enlever son maillot après son but, il a pris un second carton jaune et s'est fait expulser dans la foulée. Quelques minutes plus tôt, à 9 000 km de là, au stade La Cartuja de Seville, Lionel Messi s'est vu infliger son premier carton rouge direct en 753 matches officiels avec le FC Barcelone, en fin de prolongation, lors de la défaite 3-2 face à l'Athletic Bilbao, en Supercoupe d'Espagne.
Ligue 1
Hommage, 91,67%, milieux prolifiques et défense poreuse : les tops et les flops de la 8e journée
IL Y A 22 MINUTES
Tandis que son célèbre cousin broyait du noir en Andalousie, Emanuel Biancucchi était tout sourire. "C'était un beau moment. Quand j'ai enlevé mon maillot, j'avais complètement oublié que j'avais pris un jaune quelques minutes auparavant", a-t-il révélé dans un entretien publié mardi sur le site Uol. Après un bref passage dans les catégories de jeunes de Newell's Old Boys, comme Messi, Biancucchi est aussi parti jeune en Europe, pour rejoindre Munich 1860, en Allemagne.
Il n'y a qu'un seul Messi
Une expérience non concluante, suivie d'un retour en Amérique du Sud, au Paraguay, avec l'Olimpia, notamment, puis au Brésil, avec Bahia ou Vasco. Après avoir défendu Newell's chez les pros en 2019, il a signé au Vila Nova, dont il est devenu le héros dimanche, même s'il était rarement titulaire en D3 brésilienne.
Il n'est pas le seul cousin de Messi à avoir fait carrière dans le foot. Son grand frère Maxi Biancucchi, qui a rangé ses crampons en 2017, est aussi naturalisé paraguayen et l'a précédé à Olimpia, avant de jouer dans de grands clubs brésiliens comme Flamengo. Mais Emanuel n'ose surtout pas se comparer à son cousin Leo. "Il n'y a qu'un seul Messi, et c'est un des plus grands joueurs de l'histoire. Ça ne m'a jamais posé problème d'être son cousin, même si certains pensent que je suis censé jouer comme lui", résume-t-il.

Lionel Messi

Crédit: Getty Images

Ligue 1
"On est tombés sur une équipe qui en voulait plus que nous" : Premier coup de mou pour l'OM
IL Y A 30 MINUTES
Ligue 1
Sotoca, Payet, Gueye… Votez pour le meilleur joueur de la 8e journée
IL Y A UNE HEURE