Et Cavani libéra Manchester. Les Red Devils se sont qualifiés pour les demi-finales de la League Cup ce mercredi en venant difficilement à bout d'Everton (0-2). La première période, très rythmée, n'a ressemblé en aucun point à ce qu'ont proposé les deux équipes après la pause. Il a fallu un enchaînement léthal d'Edinson Cavani en toute fin de match pour éviter une séance de tirs au but, avant une réalisation anecdotique d'Anthony Martial. Récompensé de sa domination, Manchester United entretient sa bonne dynamique.
Ce quart de finale aurait pu vite tourner comme la spectaculaire réception de Leeds par les Mancuniens dimanche dernier (6-2). La défense d'Everton a affiché une fébrilité inquiétante, à l'image du ballon perdu par Ben Godfrey et qui aurait pu profiter à Cavani sur un centre d'Axel Tuanzebe (14e). L'Uruguayen s'offrait déjà une troisième mini-occasion, après une passe ratée de Michael Keane sur laquelle il a tenté un tir de 40 mètres (9e) puis un contre favorable au gardien Robin Olsen, qui avait raté son dribble face au Matador (11e). Olsen a même dû s'employer sur deux frappes consécutives de Cavani dans un angle très fermé (16e). Il était en revanche battu sur une tête plongeante de Mason Greenwood qui a embrassé le poteau (25e).
Premier League
Van de Beek, porté disparu : les raisons d'un transfert raté
HIER À 22:10

Un derby face à City en demi-finale

Les Toffees ont repris leur souffle sous l'impulsion d'un Abdoulaye Doucouré teinté d'abnégation, bien que dominé dans l'entrejeu par son compatriote Paul Pogba. La tête cadrée de Dominic Calvert-Lewin (35e) puis le coup franc de Gylfi Sigurdsson, qui a obligé Dean Henderson à se détendre (37e), ont redonné l'ascendant aux locaux, devant les 2 000 spectateurs de Goodison Park. Mais la mi-temps a coupé les 22 acteurs dans leur élan. Des supporters ont sûrement fait la sieste en tribunes, tant la possession mancunienne s'est révélée stérile en seconde période. Sur contre-attaque, Everton n'a pas été plus inspiré, en particulier Alex Iwobi. Ajoutez à cela la sortie de Richarlison (56e), sérieusement sonné après un choc avec Eric Bailly.
On se dirigeait vers une séance de tirs au but, puis, tel un matador dans une corrida, Cavani a planté le coup de grâce après avoir longuement joué avec sa proie. Martial, entré en cours de jeu, a décroché et trouvé l'ancien Parisien excentré à droite. Il a repiqué dans l'axe pour enrouler une frappe du gauche dans le petit filet d'Olsen (88e, 0-1). Everton a lâché les chevaux en fin de match, en vain. Sur l'ultime action, Marcus Rashford a offert un face-à-face victorieux à Martial face à Olsen (90e+6, 0-2). Voilà une victoire qui récompense le bon travail des latéraux, Alex Telles et Tuanzebe, les efforts à la récupération et la ressortie de balle de Nemanja Matic, et les inspirations de Bruno Fernandes et Pogba que leurs coéquipiers n'ont pas toujours bonifiés.
Les Red Devils s'offrent ainsi un derby contre Manchester City dans le dernier carré de la League Cup le 6 janvier 2021, et gardent le sourire avant une fin d'année corsée qui comprend un déplacement à Leicester pour le Boxing Day samedi, puis une réception de Wolverhampton trois jours plus tard.
Premier League
CR7 mécontent de l'animation : que peut changer MU ?
14/10/2021 À 16:08
Premier League
Manchester United privé de Varane pour "quelques semaines"
12/10/2021 À 15:59