BAYERN MUNICH – SCHALKE 04 : 4-0Bundesliga – 21e journée
Même en faisant tourner, le Bayern cartonne. Sans Mandzukic, meilleur buteur de Bundesliga, ni Müller, ménagé après France-Allemagne, mais avec Gomez et Robben qui retrouvaient du temps de jeu, les Bavarois ont corrigé une équipe de Schalke 04 diminuée et moribonde (4-0). Ribéry, lui, était bien titulaire et a même ouvert la voie en obtenant un penalty transformé par Alaba qui s’est offert un doublé par la suite. Avec en plus un joli coup franc de Schweinsteiger et une réalisation de Gomez, l’ogre munichois enchaîne une quatrième victoire consécutive. Neuer, qui retrouvait son ancienne équipe, n’a toujours pas encaissé de but en 2013 et le Bayern, grand vainqueur du week-end après la déroute de Dortmund contre Hambourg (1-4), compte désormais 15 points d’avance en tête du classement. Facile. 
LAZIO – NAPLES : 1-1Serie A – 24e journée
Les Onze matches du week-end
PSG, Arsenal, Real : Des rires et des larmes
20/05/2013 À 09:40
On s’est régalé au Stade Olympique de Rome samedi soir. Malgré l’enjeu qui pesait sur la rencontre – la chasse à la Juventus déjà vainqueur de la Fiorentina (2-0) – la Lazio et Naples se sont expliquées comme des adultes. Chaque équipe a eu sa mi-temps, chaque équipe a touché la barre à deux reprises, chaque équipe a eu l’occasion de tuer l’autre. Au final, pas de vainqueur, malgré deux jolis buts (Floccari 11e pour la Lazio, Campagnaro 87e pour Naples). Ce résultat a fait une heureuse : cette Vieille Dame qui  a encore pris ses distances avec ses poursuivants.

Hugo Campagnaro - Napoli 2011

Crédit: AFP

SUNDERLAND – ARSENAL : 0-1Premier League – 26e journée
L'après-midi avait tout pour finir en promenade de santé, mais Arsenal s'en est remis à son gardien pour rester en vie. Sur la pelouse de Sunderland, les Gunners menaient tranquillement à la pause grâce à Cazorla et auraient même pu se mettre à l'abri sans un excellent Mignolet dans le but adverse. Mais en seconde période, réduits à dix après l'expulsion de Jenkinson, les Londoniens se sont fait étouffer par des Black Cats transformés. A cinq minutes du terme, c'était au tour de Szczesny de briller : double parade phénoménale du gardien polonais. Arsenal préserve son avantage et peut continuer à rêver d'Europe.
SOUTHAMPTON – MANCHESTER CITY : 3-1Premier League – 26e journée
Les Citizens sont à l’arrêt après le revers concédé sur la pelouse de Southampton (3-1). L’équipe entraînée par Mancini enchaîne un troisième match sans victoire et voit United s’envoler (12 points d’avance). Manchester City a été dominé toute la rencontre et a fait preuve d’une fébrilité défensive inquiétante.  Les deux derniers buts de Southampton montrent parfaitement les errements de l’arrière-garde mancunienne, Joe Hart a commis une grossière faute de main (22e) puis Barry a réussi un ‘csc’ (48e). Les Citizens ont encaissé cinq buts lors des deux derniers matches et doivent espérer le retour rapide de Vincent Kompany. Les autres secteurs ont également été totalement défaillants. Roberto Mancini va devoir remobiliser tout le monde avant le huitième de finale de la FA Cup contre Leeds et surtout la réception de Chelsea  en championnat, le 24 février.

Joe Hart

Crédit: Imago

REAL MADRID – FC SEVILLE : 4-1Liga – 23e journée
Cristiano Ronaldo s’est remis à l’endroit, le Real Madrid aussi. Comme son équipe, défaite à cinq reprises à l’extérieur cette saison mais invaincue dans son antre depuis plus d’un an, le Portugais préfère jouer devant son public. Après son malheureux but contre son camp à Grenade, le Ballon d’Or 2008 a retrouvé le Santiago-Bernabeu avec plaisir et a signé un coup du chapeau, avant de sortir sous l’ovation des aficionados. Il a d’ailleurs marqué huit buts sur les trois derniers matches à domicile des Madrilènes en Liga. Prochain invité dans la capitale espagnole : Manchester United. Les Anglais sont prévenus.
BARCELONE - GETAFE : 6-1Liga – 23e journée
Plus rien ne semble arrêter Lionel Messi. Face à Getafe (6-1), le Barcelonais a continué à affoler les statistiques. Au-delà de sa passe décisive pour Tello, le prodige argentin a une nouvelle fois fait trembler les filets. Son 35e but de la saison en Liga en 23 journées. C’est aussi la treizième rencontre consécutive de championnat où Messi marque. Un record dans toute l’histoire de la Liga. Rendez-vous le 16 février prochain, face à Grenade, pour la suite des exploits du quadruple Ballon d’Or.

Barcelona Getafe

Crédit: Reuters

EVIAN-THNON-GAILLARD - MARSEILLE : 1-1Ligue 1 – 24e journée
Alors que Marseille menait sur la pelouse d’Evian Thonon-Gaillard, les Phocéens ont vécu une deuxième période cauchemar pour le compte de la 24e journée (1-1). Responsable de l’égalisation en concédant un penalty, Kassim Abdallah a d’ailleurs été exclu pour sa faute en tant que dernier défenseur sur Khlifa. Pour ne rien arranger, il a été imité un quart d’heure plus tard par Jordan Ayew. A peine entré en jeu, le Ghanéen a récolté deux cartons jaunes en… 111 secondes. Joey Barton était, lui, suspendu pour cette rencontre après avoir été exclu face à Nancy la semaine dernière. Trois rouges en deux matches qui viennent plomber Marseille.
MANCHESTER UNITED  - EVERTON : 2-0Premier League – 26e journée
Sous les yeux de José Mourinho, Manchester United a parfaitement répété ses gammes avant d'affronter le Real Madrid en huitième de finale de la Ligue des champions. Face à Everton qui l'avait sans doute privé du titre l'an dernier en arrachant un nul inespéré (4-4), la bande à Alex Ferguson a fait montre d'une maîtrise totale en première période, ponctuée par des buts de Giggs (13e) et van Persie (45+1), avant de gérer tranquillement la seconde (2-0). Sans Tim Howard, auteur notamment d'un double arrêt face à Evans (66e) et d'une parade face à Cleverley (67e), l'addition aurait été plus lourde pour des Toffees débordés. Efficaces en attaque, les Red Devils ont surtout livré une belle performance collective en défense, neutralisant en individuel Fellaini, Pienaar et Anichebe. MU enchaîne un dixième succès à domicile et un treizième match sans défaite, repoussant désormais Manchester City à 12 points.

Ryan Giggs scores for Manchester United against Everton (Reuters)

Crédit: Reuters

LYON – LILLE : 1-3Ligue 1 – 24e journée
Mauvaise passe pour Lyon. Après la défaite concédée à Ajaccio la semaine dernière, les hommes de Rémi Garde ont de nouveau sombré, à domicile, face à Lille (1-3). Si les Dogues ont réussi une de leur meilleure performance en championnat depuis bien longtemps, l'OL concède lui deux défaites de rang pour la première fois de la saison. Ce revers donne même six points d'avance au PSG en tête de la Ligue 1. Dimanche soir, les Lyonnais ont peut-être abandonné tout espoir de titre, avant de se déplacer à Bordeaux le week-end prochain.
NIGERIA – BURKINA FASO : 1-0CAN - Finale
Pour le spectacle, il faudra repasser. Mais une finale, il faut surtout savoir la gagner. Et le Nigeria de Stephen Keshi a parfaitement rempli sa mission. Sans briller, sans se créer de nombreuses occasions franches, les Super Eagles sont venus à bout du Burkina Faso en finale de la CAN (1-0). Dominateurs au milieu et en défense, ils ont pris ce match de la bonne manière et ont presque rendu les séduisants coéquipiers de Jonathan Pitroipa inoffensifs. Après ce week-end, le Nigeria est champion d’Afrique pour la troisième fois de son histoire. 

CAN 2013 Nigeria Keshi

Crédit: AFP

SAINT-ETIENNE – MONTPELLIER : 4-1Ligue 1 – 24e journée
Saint-Etienne et la neige, c’est une belle histoire d’amour. Face à Montpellier, les Verts ont fait abstraction des éléments météorologiques pour s’imposer largement face à Montpellier (4-1). Un scénario qui ressemble à un autre match de mars 2005. A l’époque, Saint-Etienne avait également disposé de son adversaire, Marseille en l’occurrence (2-0). Malgré quarante-cinq minutes de patience, un blizzard, des palabres sur un possible report et des remplaçants stéphanois armés de pelles à neige (Lemoine, Mignot et Moulin bien aidés par Aubameyang), la rencontre a pu se terminer. Notons surtout que malgré la neige et le froid, le public stéphanois, qui était déjà venu en masse le 6 mars 2005, ne s’est jamais arrêté de chanter. L’amour sûrement.
Les Onze matches du week-end
Cette fois, le Barça et le PSG ont conclu
13/05/2013 À 09:42
Les Onze matches du week-end
Ils ont empêché le Barça et le PSG de conclure
06/05/2013 À 12:40