Le Real sur sa lancée

Le Real sur sa lancée

Le 16/03/2013 à 21:52Mis à jour Le 16/03/2013 à 22:05

De notre partenaire Foot123

Auteur d'un doublé, Higuain a permis au Real Madrid de l'emporter face au Real Majorque (5-2), au stade Santiago Bernabeu samedi soir, permettant au Champion d'Espagne de consolider sa deuxième place en Liga.

Grâce à dix minutes de folie, le Real Madrid triomphe du Real Majorque à domicile (5-2), et compte provisoirement quatre points d'avance sur l'Atlético, troisième de Liga, avant le déplacement du rival madrilène à Pampelune samedi soir (19h), pour y affronter Osasuna. Côté Real, Higuain, par deux fois, Ronaldo, Modric et Benzema ont marqué.

Des Majorquins efficaces

Qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, José Mourinho avait logiquement décidé d'aligner un onze remanié face au Real Majorque, afin de maintenir l'ensemble de son effectif concerné et au top de sa forme. Un choix qui a un temps semblé porté ses fruits, les Madrilènes faisant le siège du but gardé par Dudu Aouate dès les premières minutes de la partie. Pourtant, contre le cours du jeu, ce sont bien les visiteurs qui allaient ouvrir le score, Nsue profitant d'un bon centre côté gauche de Giovani Dos Santos, pour tromper Diego Lopez d'un habile coup de tête (1-0, 6e). Déjà dangereux à deux reprises grâce à Ronaldo et Higuain (6e, 8e), le Real Madrid a rapidement refait son retard. Associé à Pepe à la récupération, Modric lançait l'international portugais dans la profondeur, qui, hésitant mais plein de sang froid, décalait Higuain sur sa gauche, qui n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond des filets (1-1, 15e). S'il fut surprenant de voir Majorque marquer en premier dans cette rencontre, quelle ne fut pas la surprise du Santiago Bernabeu lorsque Alfaro, à l'issue d'un corner, redonnait, du crâne, l'avantage aux Rouge et Noir (2-1, 21e), inscrivant ainsi son troisième but en une semaine.

Jeu, set et match

Toujours dominatrice mais en plein doute jusqu'à la mi-temps, la Maison Blanche n'a pas tardé à rétablir une certaine logique au retour des vestiaires. Avec les entrées d'Ozil et Benzema, le jeu des madrilènes s'est fluidifié. Malgré une grosse occasion pour Victor côté majorquin (49e), laissé étrangement seul, dans la surface, par une défense madrilène peu à son aise ce samedi soir, la formation de José Mourinho allait finalement tout renverser en l'espace de 8 minutes. Sur corner d'abord, Ronaldo égalisait d'une tête décroisée (2-2, 52e), avant que Modric, d'une exceptionnelle frappe des 20 mètres, ne permettent aux locaux de prendre l'avantage (3-2, 54e). A peine le temps de respirer pour les hommes de Gregorio Manzano, que les partenaires de Raphaël Varane mettaient fin à tout espoir de retour. Suite à un bon travail d'Ozil sur le côté droit de la surface, Higuain bénéficiait de l'exceptionnelle vision de jeu de l'Allemand, pour inscrire un doublé (4-2, 57e). Le sort du match était scellé. Si Hemed (70e), ou Dos Santos (86e) sont parvenus à inquiéter Lopez, ce fut surtout Aouate qui multiplia les exploits (75e, 77e, 85e), avant de craquer une dernière fois. Idéalement servi par Higuain face aux buts, Benzema clôturait la marque (5-2, 90e). Le Real, talentueux et surtout orgueilleux, semble bel et bien parti pour une fin de saison volcanique.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0