A l'issue d'un "O Classico" longtemps cadenassé, les Dragons ont vu leur prise de risque récompensée par un missile signé de leur capitaine Hector Herrera. Cette victoire cruciale à l'Estadio da Luz (0-1) permet au FC Porto de reprendre les commandes du championnat portugais, deux points devant Benfica, à quatre journées de la fin. Crucifié devant son public par la formation de Sergio Conceiçao, le Benfica paie pour avoir adopté une stratégie trop attentiste. L'espoir d'atteindre les cinq titres consécutifs semble compromis.

Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34

En marquant d'une frappe limpide dans la lucarne gauche de Bruno Varela (0-1, 90e), Hector Herrera a plombé le moral de tout un stade. En cherchant trop à contrôler leur point d'avance au classement, les joueurs de Rui Vitória ont laissé leur adversaire s'offrir une récompense logique pour leur audace. Pourtant dans le premier acte, Iker Casillas a tremblé par deux fois en l'espace de trois minutes : après avoir vu son poteau gauche extérieur heurté par Rafa Silva (21e), le gardien du FC Porto a parfaitement bloqué son angle devant le travail de Franco Cervi (22e).

Le coaching gagnant de Conceiçao

Bouillant, l'ancien portier du Real Madrid en avait encore sous le coude : juste avant la pause, Casillas a réalisé la parade du match pour remporter un duel avec Pizzi (45e). En plus de préserver ses cages, cet arrêt a décuplé l'énergie de ses partenaires. Bien plus percutants au retour des vestiaires, les joueurs du FC Porto ont usé la défense benfiquiste avec des latéraux, Alex Telles et Ricardo Pereira, positionnés plus haut. La pression s'est faite plus intense au fil du match à l'image de cette frappe menaçante de Yacine Brahimi à peine non cadrée (66e).

Les changements offensifs de l'ancien coach du FC Nantes, avec les entrées d'Oliver Torres puis Vincent Aboubakar, ont fini par user les lisboètes. Dos au but, l'international camerounais a initié le but d'Herrera avec un bon travail de conservation du ballon. Après avoir enchaîné huit victoires consécutives, le Benfica Lisbonne est tombé au plus mauvais moment. Désormais à deux points du FC Porto, les Aigles n'ont plus le droit au moindre faux-pas dans un sprint final qui les verra disputer un derby face au Sporting pour la 33e journée.

Transferts
Chelsea frappe fort et s'offre Harder
01/09/2020 À 18:36
Bundesliga
Tout sauf une surprise : Lewandowski élu joueur de l'année en Allemagne
30/08/2020 À 11:53