Eurosport

Liga - Pour le FC Barcelone et le Real Madrid, l’heure du combat final a sonné

Pour le Barça et le Real, l’heure du combat final a sonné
Par Eurosport

Le 13/05/2016 à 23:56

LIGA – Avant la dernière journée de Liga ce samedi (17h), le Barça et le Real sont encore en course pour décrocher la couronne espagnole. Le club catalan dispose toujours d’un petit point d’avance sur son éternel rival. Mais le Real arrive le couteau entre les dents.

À 17h, l’Espagne se figera. Et suivra en direct l’évolution des deux matches qui détermineront l’identité de leur champion. Promis au Barça il y a quelques mois, la couronne d’Espagne n’a toujours pas été attribuée. Et deux prétendants sont encore debout : ce Barça si souverain et un Real revenu en boulet de canon. Un clasico. Encore un.

Après la défaillance de l’Atlético contre Levante (1-2) samedi dernier, le trio infernal de la Liga est donc redevenu un duo. Avec un petit avantage pour le Barça. Encore devant avec un point d’avance, l’équipe de Luis Enrique a les clés en main. Une victoire sur la pelouse de Grenade, 16e et quasiment assuré du maintien, et les Barcelonais seront sacrés champions. Luis Enrique ne s’est d’ailleurs pas privé de l’avouer face caméra dimanche dernier : "Il faut finir le travail à Grenade et gagner cette Liga mais au vu du nombre de journées passées en tant que leaders, nous la méritons".

Le Real peut réussir le hold-up parfait

La fantastique machine barcelonaise s’est alors enrayée, dilapidant ses huit points d’avance en quelques matches. Et en perdant lors de ce Clasico (1-2), le Barça a également redonné un second souffle à un Real renaissant avec l’arrivée de Zinedine Zidane sur son banc. Revenu à une longueur, l’équipe de ZZ y croit aujourd’hui plus que jamais. Le technicien merengue l’a lui-même avoué en conférence de presse vendredi : "Le match de notre vie, c'est le match de demain ! C'est une finale. Comme pour le 28 [mai, date de la finale de la Ligue des champions contre l’Atlético, NDLR] qui sera du 50-50".

Une manière de rappeler qu’avant la finale de C1, le Real, tant décrié pendant les trois quarts de la saison pendant que la MSN flambait, a l’opportunité de réaliser le hold-up parfait en s’imposant à La Corogne (13e), tout en espérant que le Barça ne gagne pas. Un scénario pas complètement improbable. Un scénario pour lequel les Madrilènes auraient en tout cas signé des deux mains il y a quelques semaines. Surtout dans une Liga aussi relevée. C’est le sens des propos de Luis Enrique en conférence de presse vendredi : "Cette Liga s'est avérée très difficile au vu du niveau de ses participants. C'est sans aucun doute le championnat le plus difficile d'Europe". Un championnat qui va enfin connaître son roi.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313