Getty Images

Real Madrid - Marco Asensio, le prodige qui doit enterrer la BBC

Asensio, le prodige qui doit enterrer la BBC

Le 17/02/2018 à 20:39

LIGA - Auteur d’une entrée tonitruante face au PSG mercredi (3-1), Marco Asensio prétend à une place de titulaire ce dimanche face au Bétis Séville (20h45) en l’absence de Toni Kroos. Pour le jeune espagnol, c’est l’occasion de montrer à Zinedine Zidane qu’il vaut bien mieux que son statut de joker de luxe au sein de la Casa Blanca.

Car désormais, les cartes sont redistribuées comme jamais. Si Keylor Navas, Luka Modric ou Casemiro ne sont a priori pas en danger non plus, les places restantes vont se vendre à prix d’or d’ici le 6 mars, date du match retour. Surtout devant où les entrées de Gareth Bale, Lucas Vasquez et surtout Marco Asensio ont donné un deuxième souffle au Real. Et ce dernier a désormais une vraie carte à jouer.

Asensio Marcelo

Asensio MarceloGetty Images

Sans Kroos, le 4-4-2 fait sens

Le 4-4-2 utilisé lors du dernier quart d’heure mercredi a laissé apparaître deux résultats satisfaisants : le recentrage d’un Cristiano Ronaldo désormais plus utile dans la surface que sur son côté gauche où il fait moins de différences, et un couloir gauche Marcelo-Asensio particulièrement complémentaire.

Plus d’efficacité avec CR7 près du but et plus d’activités dans les couloirs avec des joueurs moins attirés par l’axe que ne le sont le Portugais ou même Gareth Bale. Alors, bien sûr, le milieu de terrain est dégarni, laissant la défense encore plus exposée qu’elle ne l’était avant.

Mais cette saison, cette configuration a été probante : 5-0 face à Séville, 5-2 face à la Real Sociedad et deux buts en dix minutes face à Paris. Cette solution permet aussi à Marco Asensio de retrouver une place de titulaire. Un siège qu’il mérite désormais amplement.

Treizième joueur le plus utilisé… mais quatrième joueur le plus décisif

Car finalement, son duo explosif avec Marcelo avait déjà fait pencher la balance en faveur du Real face à Valence (1-4) avec une combinaison technique entre les deux de haut niveau. Preuve que le jeune et très talentueux Espagnol mérite sa place ? C’est l’un des hommes les plus décisifs du Real cette saison.

Ses huit buts et cinq passes décisives font de lui le quatrième joueur le plus impliqué dans les réalisations madrilènes cette saison, comme l’a relevé AS samedi. Pourtant loué par sa capacité à faire jouer les autres et disposant d’un temps de jeu autrement plus important, Benzema présente un bilan moins bon (six buts et cinq passes). Certes, les deux ne jouent pas au même poste, mais la statistique dit tout d’Asensio. Car s’il y en a un qui peut se sentir vraiment lésé dans la rotation madrilène, c’est lui.

Ses deux buts face au Barça en Supercoupe d’Espagne ou son doublé face à Valence, prétendant direct à la C1, sont venus rappeler sa fin de saison dernière où ses buts face au Bayern Munich en quarts de finale, ou face à la Juve à Cardiff, avaient accompagné son éclosion. Une éclosion que le Real ferait bien de prendre en compte. Car Asensio n’est pas que l’avenir du Real post-BBC. C’est déjà le présent.

Marco Asensio

Marco AsensioGetty Images

0
0