Getty Images

Le Barça renverse le Rayo et maintient l'écart en tête

Le Barça renverse le Rayo et maintient l'écart en tête

Le 09/03/2019 à 20:09Mis à jour Le 09/03/2019 à 21:19

LIGA - Mené dès la 24e minute après l'ouverture du score de Raul de Tomas, le Barça a réussi à renverser le Rayo Vallecano samedi (3-1) pour s'offrir une quatrième victoire d'affilée en Championnat. Piqué, Messi, sur penalty, et Suarez ont marqué. Barcelone possède à nouveau sept points d'avance sur l'Atlético de Madrid.

Tout de suite maîtres du ballon dans le camp adverse, les Catalans se sont heurtés à un bloc compact et à des visiteurs relégables mais déterminés à protéger leur surface. Le gardien Stole Dimitrievski a également fait le travail devant Luis Suarez (18e) Leo Messi (23e) et Philippe Coutinho (24e) pour permettre au Rayo de tenir tête à un Barça d'abord brouillon. Esseulé à la pointe de l'attaque des Franjirrojos, Raul De Tomas s'est chargé tout seul de surprendre la défense barcelonaise, Marc-André Ter Stegen et le public du Camp Nou en partant en contre sur la gauche avant de placer une belle frappe axiale (0-1, 25e). L'attaquant prêté par le Real Madrid a ainsi signé son 11e but de la saison en Liga.

Piqué relance le Barça, Dembélé le dynamise

L'ouverture du score des visiteurs n'a pourtant pas fait douter les Catalans. Suarez est resté mobile et percutant et Gérard Piqué a vite failli égaliser de la tête sur coup franc mais, retenu par le bras, il a raté le cadre (31e). Ce n'était que partie remise pour le défenseur central qui a de nouveau fait parler son jeu de tête sur un coup franc de Messi et réussi à tromper Dimitrievski de près (1-1, 238e). Si Piqué a remis le Barça dans le droit chemin avant la pause, c'est bien l'entrée en jeu d'Ousmane Dembélé à la reprise qui lui a permis de concrétiser sa nette domination.

Le Français s'est vite bien entendu avec Nelson Semedo qui a obtenu un penalty. L'inévitable Messi l'a transformé en finesse et les joueurs de Valverde ont pris l'avantage (2-1, 51e). Passeur décisif pour Piqué puis auteur de sa 26e réalisation de la saison en Liga, l'Argentin domine le classement des buteurs mais aussi celui des passeurs dans les cinq grands championnats européens. Il aurait bien voulu corser encore l'addition mais Dimitrievski et sa défense l'entendaient autrement (59e, 69e). C'est donc Suarez qui s'est chargé de mettre fin aux derniers espoirs des partenaires de Giannelli Imbula en concluant, de près, une jolie offensive qu'il avait lui-même initiée (3-1, 82e). Les Lyonnais sont prévenus, El Pistolero et le Barça sont en pleine confiance.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0