Oui. C'est possible. On peut avoir Leo Messi comme géniteur et ne pas supporter le FC Barcelone. C'est la vie que Mateo a décidé de mener. Le fils cadet de la Pulga suit de près les aventures de sa légende de père mais se plait surtout à afficher devant les caméras son "animosité" envers le Barça. Et c'est beaucoup plus marrant pour nous. Dernier exemple en date, dimanche au Camp Nou, quand le champion d'Espagne accueillait le Bétis Séville à la maison (victoire 5-2) sous les yeux de Messi et Suarez, blessés mais en tribune.

Liga
Benzema, enfin le couronnement
16/07/2020 À 22:07

Célébrer une occasion manquée du Barça devant 80 000 Catalans ? Mateo a fait bien pire. Un brin désabusé mais toujours avec humour, Leo Messi racontait sur la chaîne Tyc Sports en juin dernier les facéties de son fils insolent : "L'autre jour, nous jouions à la maison et Mateo m’a envoyé une pique en pleine face. On tapait dans le ballon et il m’a dit ‘je suis pour Liverpool, je suis pour Liverpool’, qui venait de nous battre" (mais si, souvenez-vous).

Mateo Messi, à peine 3 ans et déjà meilleur troller d'Europe. Vous en voulez encore ? "Quand nous regardions le Real, il criait sur les buts et Thiago (l'aîné ndlr) bouillait. Il criait ‘but de Madrid !’ et regardait son frère pour voir s’il s’énervait. Je ne sais pas d’où vient cette passion. Mais il devient un fan de Madrid et cela rend fou son frère". Florentino Pérez est déjà sur le coup.

Leo Messi accompagné de deux de ses fils, Thiago à gauche et Mateo à droite.

Crédit: Getty Images

Liga
Umtiti – Dembélé ou comment le piège s'est refermé sur le Barça
14/07/2020 À 13:53
Liga
Blanc, et maintenant la piste Valence
05/07/2020 À 17:58