Getty Images

Grâce à un doublé d'Antoine Griezmann, Atlético l'emporte à Valladolid (2-3)

L'Atlético peut dire un grand merci à Griezmann

Le 15/12/2018 à 18:07Mis à jour Le 15/12/2018 à 18:42

LIGA - Auteur d'un doublé et d'une passe décisive, Antoine Griezmann a permis à l'Atlético Madrid de gagner à Valladolid (2-3), samedi, pour le compte de la 16e journée.

L'Atlético Madrid a eu très chaud. Fortement bousculé en deuxième période et rejoint au score par une séduisante formation de Valladolid, les Colchoneros ont réussi à arracher la victoire (2-3), grâce notamment à un doublé d'Antoine Griezmann, samedi, pour le compte de la 16e journée du championnat. Egalement passeur décisif, le Français a porté les siens pour leur permettre de revenir à hauteur du FC Barcelone en tête de la Liga, avant le déplacement des Catalans sur la pelouse de Levante dimanche. Les hommes de Sergio Gonzalez, eux, restent douzièmes.

Comme la totalité du secteur offensif madrilène, Antoine Griezmann a été absolument transparent en deuxième période, sur la pelouse du stade José Zorrilla. Mais le gaucher a surgi pour redonner l'avantage aux siens en fin de match, d'une frappe croisée du gauche à l'issue d'un gros cafouillage (2-3, 80e). Dans le premier acte, le Français s'était distingué par une offrande à Nikola Kalinic sur l'ouverture du score (0-1, 26e), avant de transformer un penalty obtenu après consultation du VAR (0-2, 45e). Un match de patron - tout du moins dans les statistiques - pour inscrire ses 123e et 124e buts le jour de son 300e match en Liga.

Douze matchs de suite sans défaite pour les Colchoneros

Mais l'après-midi aurait pu être beaucoup moins agréable pour le champion du monde et ses coéquipiers, tant Valladolid a dominé la rencontre après le retour des vestiaires. C'est tout logiquement que Fernando Calero d'abord (1-2, 57e) puis Saul Niguez contre son camp ensuite (2-2, 63e) ont permis aux locaux de revenir à hauteur. Sans se créer d'occasions franches, les hommes de Sergio Gonzalez ont ensuite continué de rôder près du but de Jan Oblak en gagnant tous leurs duels. Avant le coup de massue, cependant pas synonyme de fin de match tranquille pour les visiteurs.

Les Madrilènes, qui avaient déjà concédé cinq matchs nuls à l'extérieur cette saison, ont bataillé jusqu'au bout pour revenir provisoirement à hauteur du Barça, portant à douze leur nombre de matchs consécutifs sans défaite toutes compétitions confondues. Le genre de succès qui compte dans une course au titre, face à ce qui était avant samedi la quatrième meilleure défense du championnat. Une formation qui réussit décidément particulièrement à Koke et les siens, qui ont désormais gagné leurs sept derniers matchs contre le promu en Liga.

Griezmann

GriezmannGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0