Getty Images

Le Real au tapis, le Barça se reprend et Valence se frotte les mains

Le Real au tapis, le Barça se reprend et Valence se frotte les mains

Le 12/05/2019 à 20:18Mis à jour Le 12/05/2019 à 21:16

LIGA - Alors que le Real Madrid a chuté sur la pelouse de la Real Sociedad (3-1), le FC Barcelone s'est repris en s'imposant contre Getafe (2-0), lors de 37e journée de Liga. Dans la course à la 4e place, Valence fait la bonne opération de la journée en s'imposant contre Alavés (3-1) alors que le FC Séville a pris un point à l'Atlético Madrid (1-1).

Valence - Alavés : 3-1

Quelle deuxième partie de saison ! Complètement à la rue avec seulement quatre petites victoires lors de leur phase aller, les joueurs de Marcelino Garcia Toral ont su trouver les ressources pour remonter jusqu'aux places qualificatives pour la Ligue des champions. Les coéquipiers de Santi Mina, buteur une nouvelle fois ce dimanche soir, auront complètement inversé la tendance en 2019 en n'encaissant que quatre revers lors de leurs 18 dernières rencontres et allant chercher des victoires avec leurs tripes. A l'image de cette réception d'Alavés. Subissant l'ouverture du score de Ximo Navarro dès la 12e minute de jeu, les Valenciens ont su se remobiliser pour marquer deux buts coup sur coup grâce à Carlos Soler (29e) et Santi Mina (34e). L'ascendant pris, il ne restait plus qu'à Kevin Gameiro d'inscrire le but du break en deuxième mi-temps pour voler la 4e place à Alavés, grand perdant de la soirée.

Barcelone - Getafe : 2-0

Les joueurs de José Bordalas peuvent s'en vouloir. Alors qu'on pensait que Lionel Messi and co allaient passer leurs nerfs sur Getafe cinq jours après avoir été ridiculisés par Liverpool, il n'en a rien été. C'était une petite équipe de Barcelone qui s'est présentée sur sa pelouse du Camp Nou. En panne d'inspiration offensive, le Barça a subi les contres de Getafe dès le coup d'envoi de la rencontre. Mais à l'image d'un Molina sans réussite, Getafe n'a pas réussi à trouvé le chemin des filets. Il n'en fallait pas plus aux Blaugrana pour punir le club qui rêve de disputer la première Ligue des champions de son histoire. Vidal a ouvert le score en fin de première mi-temps (39e) avant que Lionel Messi ne vienne ôter le peu d'espoir qu'il restait à leurs adversaires en toute fin de match (89e). Getafe tombe à la 5e place, mais aura une dernière cartouche face à Villarreal samedi prochain pour tenter d'écrire son histoire.

Lionel Messi

Lionel MessiGetty Images

Real Sociedad - Real Madrid : 1-3

Décidemment, on ne reconnaît plus la Maison Blanche. Si la jeune pépite Brahim Diaz (19 ans) a inscrit son premier but sous les couleurs madrilènes dès la 6e minute de jeu d'un exploit solitaire, les hommes de Zidane n'ont pas mis longtemps à voir leurs nouveaux démons resurgir en encaissant l'égalisation de Merino (26e). Pire encore, sur une vulgaire faute dans la surface, Vallejo a été directement expulsé. Thibaut Courtois s'est posé en sauveur en repoussant le penalty de Willian José, mais le mal était fait. Les Madrilènes n'ont jamais su gérer leur infériorité numérique et ont sombré petit à petit sous les vagues des locaux. Zaldua d'abord (57e), puis Barrenetxea Muguruza (67e) ont coulé la Maison Blanche, qui n'a remporté qu'un seul de ses quatre derniers matches et à l'air de tristement se contenter de cette troisième place.

FC Séville - Atlético : 1-1

De son côté, le FC Séville avait absolument besoin d'un résultat face à des Colchoneros en plein questionnement sur leur avenir. Entre Diego Godin, qui a annoncé vouloir quitter le club avec 400 matches de bons et loyaux services et les rumeurs de départ d'Antoine Griezmann vers Barcelone, il y avait un coup à jouer. Objectif rempli pour le FC Séville, du moins en partie. Si l'Atlético a ouvert le score grâce à une frappe tendue de Koke prenant Vaclik à contre-pied (30e), ce sont bien eux qui ont réussi une belle opération en engrangeant un nouveau point à la suite de l'égalisation de Pablo Sarabia (70e). Sixièmes, les Sévillans restent en course pour la Ligue des champions.

Gérone - Levante : 1-2

Le duel du bas de tableau aurait pu tourner en faveur de Gérone, qui vit une période on ne peut plus délicate. Mais toujours pas. La série noire des hommes d'Eusebio Sacristan continue avec une nouvelle défaite, la 8e lors des 9 derniers matches. Pourtant, ce sont eux qui ont ouvert le score par l'intermédiaire de Christian Stuani (61e). L'attaquant uruguayen, qui a retrouvé le chemin des filets, aurait pu suffire au 18e de Liga pour se donner un peu d'air. Mais c'était sans compter Morales, égalisant quasiment sur l'engagement (62e). Comme si ce n'était pas assez, Bardhi leur a infligé le coup de grâce en toute fin de match (86e), les envoyant en deuxième division. Seul un miracle pourrait les sauver : une défaire du Celta Vigo et une victoire de plus de deux buts ou plus sur la pelouse d'Alavés samedi prochain…

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0