Getty Images

Le Real Madrid domine l'Espanyol avec un doublé de Benzema (2-4)

Benzema a vu double, Varane a vu rouge

Le 27/01/2019 à 22:32Mis à jour Le 27/01/2019 à 23:08

LIGA - Un doublé de Karim Benzema, un but de Sergio Ramos et un autre de Gareth Bale : le Real Madrid s'est fait plaisir pour aller chercher la victoire dimanche sur le terrain de l'Espanyol (2-4). Les Merengue ont fini la rencontre à 10 après l'exclusion de Raphaël Varane.

Le Real Madrid a retrouvé du répondant. Mis sous pression par la victoire du FC Séville, qu'ils avaient battu il y a une semaine, les Merengue se sont imposés sur la pelouse de l'Espanyol Barcelone (2-4) pour reprendre la troisième place au classement. Ce troisième succès de rang en Liga porte la marque de Karim Benzema, étincelant dans le jeu et récompensé par un doublé. On notera par ailleurs le retour de Gareth Bale, qu'il a fêté par un but. Raphaël Varane était moins à la fête : il a quitté ses partenaires à une vingtaine de minutes de la fin de match, exclu.

Le Real enchaîne. Et ce n'était pas l'Espanyol Barcelone, huit défaites sur les neuf dernières journées, qui allait lui barrer la route. D'autant que les Madrilènes, d'abord très sérieux offensivement et défensivement, ont très vite marqué. Opportuniste après une frappe repoussée signée Luka Modric, Karim Benzema a ouvert le score et mis les siens sur orbite (0-1, 4e). Cette entame parfaite des Merengue a été confirmée quelques minutes plus tard par une tête de Sergio Ramos (0-2, 15e).

Un Benzema des grands soirs

Tout a été un peu trop facile pour les Madrilènes. Mais il y a quand même eu une réaction d'orgueil de la part des Barcelonais, qui sont revenus dans le match grâce à Léo Baptistao, lequel a fait trembler les filets avec réussite après avoir buté sur Thibaut Courtois (1-2, 25e). Mais l'Espanyol n'a pas su profiter de cette réduction du score, ni des quelques minutes de flottement offertes par le Real, qui s'est mis une nouvelle fois à l'abri juste avant la pause. D'une demi-volée, Benzema a douché les espoirs adverses (1-3, 45e+1).

Dans le deuxième acte, alors que la victoire paraissait déjà acquise, Gareth Bale, remplaçant surprise au coup d'envoi, s'est fendu d'une rentrée gagnante (1-4, 67e). Et il aura fallu l'expulsion logique de Raphaël Varane (72e), un but sauvé sur sa ligne par Dani Carvajal (74e) et une réalisation de Roberto Rosales, validée grâce à l'intervention du VAR (2-4, 82e), pour relancer l'intérêt de la rencontre. Il était hélas trop tard pour l'Espanyol, qui a poussé jusqu'au bout pour réaliser le hold-up. En vain.

Lucas Vázquez (Real Madrid)

Lucas Vázquez (Real Madrid)EFE

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0