Eurosport

Liga - Betis Séville : Giovani Lo Celso, l’heure de la revanche face au Real Madrid

Lo Celso, l’heure de la revanche face au Real

Le 12/01/2019 à 15:02Mis à jour Le 13/01/2019 à 11:49

LIGA - Le 15 février 2018, Giovani Lo Celso prenait l’eau pour sa première titularisation en Ligue des champions avec le Paris Saint-Germain face au Real Madrid (3-1). Depuis, le joueur a quitté le club de la capitale et a rejoint en prêt avec option d’achat le Betis Séville. Il retrouvera la Maison blanche dimanche (20h45) avec son équipe, et sa situation a bien changé depuis.

Des regrets. C’est sûrement ce que les supporters du Paris Saint-Germain ressentent vis-à-vis de Giovani Lo Celso, alors que le club cherche de toute urgence à muscler son entrejeu. L’Argentin de 22 ans est parti en prêt avec option d’achat l’été dernier au Betis Séville, puisque Thomas Tuchel a décidé de ne pas compter sur lui. L’entraîneur allemand considérait, à raison, qu’il n’était pas un 6. Le joueur le prouve toutes les semaines avec l’équipe sévillane.

Naufrage

L’ancien de Rosario réalise un très bon début de saison (22 matches, 8 buts, 2 passes décisives toutes compétitions confondues). Il pourra tenter de prendre sa revanche, dimanche (20h45), sur ce fameux match de Ligue des champions du 15 février 2018. Le Betis (6e) reçoit la Maison blanche (5e).

Il faut avouer que Lo Celso avait coulé lors de ce match. Complètement dépassé par l’attaque madrilène qui avait été excellente ce soir là, le jeune argentin s’était rendu coupable d’une faute sur Toni Kroos qui avait entraîné un penalty. En manque de justesse technique, très en retard, le milieu a trop souvent créé des occasions dangereuses… pour le Real.

Giovani Lo Celso face au Real

Giovani Lo Celso face au RealGetty Images

Le "Messi du Betis"

Pour le moment, ses statistiques ne sont pas celles du quintuple Ballon d’Or mais elles sont très correctes : en 15 matches de championnat avec le Betis, Lo Celso a autant marqué qu’avec le PSG en 33 matches en Ligue 1 (quatre buts). L’Argentin s’est acclimaté très rapidement à la Liga et semble avoir toute la confiance de Quique Setien.

Lo Celso - Betis - 2018

Lo Celso - Betis - 2018Getty Images

Relayeur plus que sentinelle

Cela peut déjà s’expliquer par son positionnement. Souvent installé en sentinelle avec Unai Emery pour palier à la pénurie de joueurs, Lo Celso est parvenu, en Ligue 1, à tenir le poste. Mais le match face au Real Madrid a montré ses limites.

Setien a choisi de le positionner en numéro 8. Un poste de relayeur que le joueur a concédé préférer dans une interview accordée à hypebeast.com : “Je dirais que je me sens plus à l’aise en milieu relayeur, cela correspond plus à mes caractéristiques. Je peux être plus proche de la surface adversaire et être à la conclusion d’actions offensives.”

Et cela se voit sur le terrain. Pas loin de s’être rendu indispensable, Lo Celso apporte beaucoup au Betis comme le soulignait son entraîneur après la victoire de l’équipe contre l’AC Milan en Ligue Europa (1-2). Match pendant lequel l’Argentin a marqué un but et fait une passe décisive : "Il nous a aidé à trouver plus d’espaces quand nous avons attaqué. Il grandit, il est en confiance.”

Giovanni Lo Celso (Betis Séville) célèbre son but à San Siro contre l'AC MIlan

Giovanni Lo Celso (Betis Séville) célèbre son but à San Siro contre l'AC MIlanGetty Images

Alors que le Real Madrid, fragilisé, reste sur une petite humiliation à domicile (0-2) contre la Real Sociedad (15e du championnat), le Betis Séville et surtout Lo Celso ont toutes leurs chances de briller. Une victoire leur permettrait de revenir à seulement un point de la Maison blanche. De quoi prendre sa revanche sur ce 15 février 2018.

0
0