Getty Images

Liga : Le FC Barcelone tenu en échec à Bilbao (0-0)

Messi ou pas Messi, le Barça reste en échec

Le 10/02/2019 à 22:39Mis à jour Le 11/02/2019 à 19:14

LIGA – Malgré le retour de son phare Lionel Messi, titulaire, le FC Barcelone a enchaîné un troisième match nul toutes compétitions confondues, le deuxième en championnat, dimanche à Bilbao (0-0). Les Blaugrana conservent 6 points d’avance sur le Real Madrid, nouveau dauphin à l’issue de cette 23e journée.

Le Barça a encore été freiné. Après avoir été contrariés par le FC Valence et le Real Madrid au Camp Nou, respectivement en Liga et en Coupe du Roi, les Blaugrana ont enchaîné un troisième match nul de rang, toutes compétitions confondues. Sur la pelouse de l'Athletic Club, Lionel Messi, titulaire, et ses coéquipiers n'ont tout simplement pas eu d'idées. Sans un Marc-André ter Stegen impérial sur sa ligne, ils auraient même concédé une vilaine défaite. Au classement, ils conservent six points d'avance sur le Real Madrid, qui avait battu l'Atlético la veille.

Ce n'était pas un soir à regarder un match du FC Barcelone, en panne sèche à Bilbao, équipe qui était déjà parvenue à accrocher les Catalans au Camp Nou, lors de la première moitié de la saison. Les hommes d'Ernesto Valverde, en manque d'envie, de jus et de justesse technique malgré le retour de Messi dans le onze de départ, sont tombés sur des adversaires courageux et opportunistes. Au point qu'il a fallu un grand Marc-André ter Stegen pour préserver le point du nul.

Le Barça encore accroché

Le gardien allemand a d'abord dû se détendre pour aller chercher une frappe bien enroulée de Markel Susaeta, qui visait la lucarne opposée (17e). Après la pause, il a opposé sa main droite ferme pour repousser un tir puissant d'Inaki Williams (81e). En face, les Barcelonais n'avaient pas grand-chose sous les crampons et une statistique résume très bien leur prestation : ils n'ont cadré que deux petits tirs pendant toute la rencontre.

Tenu en échec pour la deuxième journée de Liga consécutive, le FC Barcelone a suffisamment d'avance au championnat pour éviter de douter. D'autant que l'Atlético Madrid a été battu par le Real Madrid, qui est désormais son dauphin avec six points de retard. Toujours est-il que l'on sait d'expérience que tout peut aller très vite dans le football.

0
0