Getty Images

Grâce à ses Français, le Real se rassure

Grâce à ses Français, le Real se rassure

Le 10/03/2019 à 22:43Mis à jour Le 10/03/2019 à 23:16

LIGA - Cinq jours après sa déroute en Ligue des champions le Real Madrid s'est rassuré en championnat en venant à bout de Valladolid (1-4). Raphaël Varane, Karim Benzema auteur d'un doublé et Luka Modric sont les buteurs madrilènes. Grâce à ce succès, le Real revient à 5 points de l'Atlético, toujours dauphin du Barça, et relève légèrement la tête.

Les Madrilènes sont encore en vie. Après une terrible semaine qui les a vus perdre leur titre de champions d'Europe, ils ont su rebondir en Liga et renouer avec la victoire face à Valladolid lors de la 27e journée (1-4). Encore sonné, le Real Madrid a subi l'ouverture du score adverse par Anuar (29e) mais a aussi bien réagi grâce à ses Français Raphaël Varane (34e) et Karim Benzema (51e et 59e). Son Ballon d'Or Luka Modric a aggravé le score (85e) et les hommes de Santiago Solari restent troisièmes du classement à cinq longueurs de leurs voisins de l'Atlético.

Même s'ils restaient sur trois défaites en championnat et présentent la plus mauvaise attaque de Liga, les joueurs de Valladolid, poussés par leurs bruyants supporters, sont entrés fort dans le match. Décidés à profiter des difficultés madrilènes, ils ont poussé et obtenu un penalty pour un accrochage d'Odriozola sur Oscar Plano mais le malheureux Alcaraz l'a totalement loupé en envoyant le ballon dans les tribunes (12e). Les Merengue ont encore eu très chaud quand Sergi Guardiola a poussé le ballon au fond des filets de Courtois mais son but a finalement été invalidé après utilisation du VAR (15e). Rebelote trois minutes plus tard avec un nouveau hors-jeu et un but refusé à l'avant-centre des Blanquivioletas (18e).

Benzema retrouve l'inspiration, pas Casemiro

Malgré toutes ces alertes, la défense madrilène est restée fébrile et a fini par craquer véritablement sur une petite reprise d'Anuar après une belle remise de Guardiola sur un long centre venu de la droite (1-0, 29e). Les joueurs de Santiago Solari n'ont toutefois pas tardé à répliquer dans cette rencontre disputée et rythmée. Raphaël Varane a remis les siens dans le droit chemin en égalisant à la suite d'un corner (1-1, 34e). Les Merengue ont même pris l'avantage en début de seconde période grâce à un penalty obtenu par le virevoltant Odriozola et transformé par Benzema (1-2, 51e).

Plus à l'aise techniquement et plus puissants que des Blanquivioletas volontaires mais limités, les visiteurs ont de nouveau fait la différence quand Benzema a placé une tête décroisée aux six mètres sur un corner (1-3, 59e). Mobile et actif, l'avant-centre a fait la différence sur deux coups de pied arrêtés et compte désormais 13 buts en championnat cette saison.

Si le Real Madrid a fini le match à dix après l'expulsion du peu inspiré Casemiro (80e), la première de sa carrière, Valladolid n'a pas eu les ressources nécessaires pour échapper à un nouveau revers et reste 16e à un point de la zone rouge. Ce sont même les Madrilènes qui ont encore fait trembler les filets par l'intermédiaire de Luka Modric, bien lancé par Benzema (1-4, 85e). De quoi remettre un peu de sérénité dans la Maison Blanche.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0