Getty Images

"C'est sûr que ma saison n'est pas exceptionnelle" : Lucide, Lemar demande de la patience

"C'est sûr que ma saison n'est pas exceptionnelle" : Lucide, Lemar demande de la patience

Le 21/04/2019 à 14:51Mis à jour Le 21/04/2019 à 14:52

LIGA - Thomas Lemar vit une première année compliquée en Espagne, à Madrid, et il n'a pas hésité à le reconnaître dimanche dans Téléfoot. Pour autant, le milieu de terrain de l'Atlético est persuadé d'avoir sa place dans le collectif de Simeone et il entend bien combler ses lacunes.

On joue la 85e minute du match dans la petite commune basque d'Eibar, samedi après-midi, quand Thomas Lemar pousse le ballon au fond des filets après un cadeau de Koke. Le but du Français valide la courte victoire de l'Atlético (0-1) et s'ajoute aux trois autres qu'il avait inscrits lors de ses 34 premiers matches. La fin, aussi, d'une disette qui a duré sept mois en Liga.

Eliminé dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions, distancé de neuf points par le Barça en Liga, l'Atlético n'a plus grand-chose à aller chercher en cette fin de saison sinon cette deuxième place somme toute honorifique. Tout le contraire de Thomas Lemar en fait, lequel aimerait sûrement bien finir l'exercice après des premiers mois difficiles.

Thomas Lemar (à g.) célèbre avec Nikola Kalinic et Saul Niguez son but inscrit à Eibar avec l'Atlético en Liga.

Thomas Lemar (à g.) célèbre avec Nikola Kalinic et Saul Niguez son but inscrit à Eibar avec l'Atlético en Liga.Getty Images

" Je ne vais pas dire que c'est dur mais…"

"Ma saison ? C'est sûr qu'elle n'est pas exceptionnelle vu les exigences de l'Atlético", a reconnu l'ancien Monégasque dans Téléfoot dimanche. "Après, je suis dans un nouveau club, je m'adapte à un nouveau système de jeu, à un nouveau championnat et ça, ça ne vient pas du jour au lendemain, avait-il auparavant avancé. Je sais qu'on attend beaucoup de moi, ça viendra au fur et à mesure."

Au-delà de ses statistiques faméliques, c'est surtout l'apport dans le jeu du champion du monde tricolore qui a déçu de l'autre côté des Pyrénées. Principalement dans une équipe dessinée par Diego Simeone qui base sa puissance sur un sens du sacrifice de tous les instants pour le partenaire.

"Défensivement il faut être très droit, être présent. Il ne faut pas lâcher et avoir les crocs", reconnaît justement Lemar, qui n'a pas été capable de se mettre au diapason depuis son arrivée. "Je ne vais pas dire que c'est dur mais c'est une force en plus pour moi qui va entrer dans ma palette et ça va me permettre de franchir des paliers", promet-il sans afficher la moindre crainte.

Pas gâté dans les grands rendez-vous

Régulièrement critiqué cette saison et désigné récemment comme la deuxième pire recrue du championnat dans un sondage réalisé par Marca, le gaucher de 23 ans se veut pourtant serein. "Ça ne me touche pas trop, je sais ce que j'ai à faire et tout ce qui est prix de transfert, je ne m'occupe pas trop de ça," assure-t-il alors que l'Atlético avait réalisé un transfert record (60 millions d'euros, sans les bonus) pour le faire venir de Monaco l'été dernier.

Loin d'être titulaire indiscutable (18 fois aligné en 33 journées de championnat), Lemar n'est pas forcément "protégé" par Simeone depuis son arrivée. Un entraîneur qui n'a pas hésité, par exemple, à le sortir en premier lors des matches prestigieux (et ratés) contre le Real Madrid (58e, défaite 1-3) et la Juventus Turin (56e, revers 3-0 en huitième de finale retour de la C1). A l'aller, le Français n'était d'ailleurs entré que pour les 30 dernières minutes, dans ce qui ressemble à ce jour à la rencontre la plus aboutie des Colchoneros cette saison (2-0).

"Le club me voulait et a tout fait pour que je vienne. Donc c'est à moi de lui rendre la monnaie de sa pièce, martèle quand même l'ancien Caennais, qui ne compte pas quitter la capitale espagnole. Je viens de signer dans ce club, je ne me pose même pas la question d’un départ pour le moment." Reste à savoir si d'autres ne se la posent pas pour lui...

Thomas Lemar, premier Madrilène à sortir lors de Turin - Atlético (3-0) en C1, dès la 56e minute.

Thomas Lemar, premier Madrilène à sortir lors de Turin - Atlético (3-0) en C1, dès la 56e minute.Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313