C'était un faux-départ dans ses grandes largeurs pour le FC Barcelone. Le champion d'Espagne a signé une prestation décevante pour sa première sortie de la saison en Liga. Battu sur le fil par l'Athletic Bilbao (1-0) avec un but génial d'Artiz Aduriz, ce Barça orphelin de Lionel Messi n'a pas affiché le niveau attendu. Antoine Griezmann non plus. Exilé sur le côté gauche de l'attaque catalane en première période, impuissant dans l'axe en seconde après la sortie sur blessure de Luis Suarez, le Français recruté cet été à l'Atlético de Madrid pour 120 millions d'euros n'a pas pesé sur la rencontre.
Comme le Barça, Griezmann a montré une marge de progression importante à San Mames. Ernesto Valverde l'a souligné devant la presse. "Quand il est proche de la surface, il est capable de marquer, il est bon dans ses déplacements, a déclaré l'entraîneur barcelonais. Mais il faut dominer le jeu pour que cela se produise. En l'alignant sur la gauche, on savait qu'il serait en position de marquer car on a un arrière gauche et d'autres joueurs pour faire le jeu. Il sait qu'on attend beaucoup de lui comme on attend beaucoup de nombreux joueurs. Il doit s'impliquer davantage dans le jeu."
Liga
Le Barça et Griezmann débutent par un couac
16/08/2019 À 20:56

"Il faut changer les choses"

Le Français n'a pas eu le rendement espéré dans un match où le Barça avait particulièrement besoin de lui. Avec la blessure de Lionel Messi, celle de Suarez et le départ annoncé de Philippe Coutinho au Bayern Munich, l'attaque catalane se retrouve dépeuplée. Et déjà dépendante de lui. Griezmann en est conscient même s'il n'était pas le seul concerné par le manque d'efficacité du Barça en terre basque. "Nous sommes souvent parvenus dans leurs 30 derniers mètres mais ensuite il a manqué ce qui est le plus difficile dans le football : cette passe, ce débordement, ce centre...", a-t-il déploré.
Pas de quoi s'alarmer pour autant. Mais même s'il prône la patience, le Français attend une réaction rapide. "Nous n'y sommes pas parvenus ce soir mais nous avons du temps devant nous, a-t-il assuré. La Liga est longue et il faut changer les choses dès le prochain match. C'est une défaite mais il faut garder le cap, travailler pour nous améliorer. C'est la seule manière de progresser." Le Barça n'en est pas moins sous pression après cette défaite dans un championnat où chaque point vaut cher. Il sera attendu au tournant dimanche prochain face au Betis Séville. Griezmann aussi.

Jordi Alba et Antoine Griezmann lors de la rencontre Athletic Bilbao-FC Barcelone / Liga

Crédit: Getty Images

Transferts
Les 17 infos mercato qui vous ont échappé mercredi
IL Y A 14 HEURES
Ligue des champions
Quels adversaires pour le PSG et l'OM ? Les chapeaux provisoires de la C1
HIER À 15:21