Getty Images

Avant le Clasico, le Barça lâche du lest

Avant le Clasico, le Barça lâche du lest

Le 14/12/2019 à 17:49Mis à jour Le 14/12/2019 à 18:13

LIGA - A quatre jours du Clasico, le FC Barcelone a été freiné par la Real Sociedad (2-2). Malgré des buts d'Antoine Griezmann et Luis Suarez, les Catalans ont concédé leur premier nul après quatre victoires de rang en Liga. Le Real Madrid peut en profiter dimanche pour prendre deux longueurs d'avance en tête.

Le FC Barcelone est tombé sur un os nommé Real Sociedad. En effet, les Blaugrana, bousculés par des Basques entreprenants et volontaires, n'ont pas pu ramener mieux qu'un point de leur déplacement préfigurant un Clasico bouillant (2-2). Menés au score et comptant un peu trop sur le talent, les Catalans étaient pourtant parvenus à prendre l'avantage grâce à Luiz Suarez. Mercredi prochain, au Camp Nou, ils accueilleront peut-être le Real Madrid dans le costume du dauphin, ce qui change pas mal la donne en termes de pression.

Si le FC Barcelone voulait une vraie répétition générale avant le Clasico, alors il a été servi. Les hommes d'Ernesto Valverde n'ont pas eu un match facile face à la Real Sociedad. C'est même l'inverse : longtemps, les Basques ont donné l'impression de dominer une équipe catalane ne fonctionnant que par des fulgurances. C'est donc fort logiquement que les Blaugrana ont été punis à la réception d'un corner, quand Sergio Busquets a accroché le maillot de Diego Llorente. Le penalty a été transformé sans trembler par Mikel Oyarzabal (1-0, 12e).

Le Barça tombe sur un os

Les Basques n'ont pas lâché la pression derrière l'ouverture du score. Ce qui n'a pas empêché un Barça, alors en difficulté, d'égaliser grâce à Antoine Griezmann, auteur d'un ballon piqué parfaitement maîtrisé (1-1, 38e). Après la pause, Luis Suarez s'est chargé de mettre son équipe devant, servi sur un plateau par Lionel Messi, à la suite d'une longue ouverture de Sergio Busquets (1-2, 49e). La Real Sociedad aurait pu sombrer face à la réussite insolente des Blaugrana. D'autant que le score aurait pu prendre encore plus d'ampleur sans l'intervention sur sa ligne d'Igor Zubeldia pour dégager une tête de Gerard Piqué (58e).

Sauf que la Real Sociedad en voulait trop dans ce match et a fini par être récompensé sur un coup de pouce de Marc-André Ter Stegen, qui a repoussé un centre de Nacho Monreal dans les pieds d'Alexander Isak, qui n'en demandait pas tant (2-2, 62e). Ensuite, les deux équipes pouvaient l'emporter, que ce soit au talent pour les Catalans ou à l'envie pour les Basques. Ce sera finalement un match nul qui forcera le Barça à regarder attentivement le choc entre le Real Madrid et le FC Valence programmé dimanche soir. Car les Merengue viendront peut-être au Camp Nou dans la peau du patron, à l'occasion d'un Clasico toujours plus déterminant dans cette première moitié de saison.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0