Eurosport

L'Atlético et le FC Séville se neutralisent

L'Atlético et le FC Séville se neutralisent

Le 07/03/2020 à 18:00Mis à jour Le 07/03/2020 à 18:44

LIGA - A la lutte pour la troisième place du classement, l'Atlético Madrid et le FC Séville n'ont pas réussi à se départager ce samedi (2-2) du côté du Wanda Metropolitano. Tout s'est joué au cours d'un premier acte animé. Les Colchoneros peuvent maintenant se focaliser sur leur déplacement à Liverpool en Ligue des champions.

Un match nul qui n'arrange personne. Ce samedi, l'Atlético Madrid n'est pas parvenu à arracher la victoire face au FC Séville (2-2). Un match équilibré dans lequel les deux équipes ont eu l'occasion de faire la différence. Ce match nul, le 4e consécutif dans l'historique des confrontations entre les deux équipes, ne permet pas aux Colchoneros de repasser devant Getafe et Séville. A l'inverse, les hommes de Lopetegui ratent une occasion de prendre de l'avance dans cette course acharnée pour la qualification à la Ligue des champions.

Un pressing haut et intense, c'est ce qu'a proposé Diego Simeone lors du premier quart d'heure à une équipe sévillane très vite étouffée. Pourtant, c'est bien le FC Séville qui a ouvert le score contre le cours du jeu grâce à un face à face parfaitement négocié par Luuk De Jong face à Jan Oblak, après avoir éliminé Savic de manière admirable quelques secondes auparavant (20e).

Morata et Ocampos, une histoire de penalties

L'Atlético a ensuite très rapidement réagi en égalisant sur un penalty de Morata, obtenu après une main de Diego Carlos (32e), avant que Joao Felix, très en jambe aujourd'hui, ne vienne marquer le deuxième but des Colchoneros sur une frappe du gauche (36e). Quelques minutes après, c'est Séville qui a égalisé à son tour sur un penalty transformé par Ocampos, après une très légère faute de Trippier sur l'attaquant argentin (43e).

En seconde période, Séville a d'abord tenté de se mettre à l'abri en arborant un 3-4-3, avec Gudelj en 3e défenseur central, et ainsi pouvoir mieux s'insérer sur les ailes. Les déplacements rapides et intenses d'Ocampos ont d'ailleurs fait souffrir la défense des Madrilènes. L'entrée en jeu de Carrasco et de Diego Costa côté Atlético a permis aux hôtes d'être meilleurs offensivement et de s'offrir les meilleures occasions du match.

La défense sévillane et son gardien, Vaclik, ont réussi à résister malgré les 11 frappes tentées en seconde période, pour finalement aller chercher un point sur la pelouse du Wanda Metropolitano. Ce résultat ne sourit pas à Simeone et ses hommes, qui devront absolument gagner face à Bilbao dans une semaine s'ils veulent continuer à rester dans la course pour la qualification en Ligue des champions. Mais entretemps, il luer faudra négocier un périlleux déplacement à Liverpool...

Joao Félix (Atlético Madrid) contre le FC Séville

Joao Félix (Atlético Madrid) contre le FC SévilleGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313