Le Barça voulait terminer avec la manière. Si les prestations du club catalan ont été moribondes depuis la reprise de la Liga mi-juin – ce qui a notamment permis au Real de prendre la tête et de remporter un 34e sacre en Liga -, les Blaugranas n’ont pas fait dans le détail à Alavés pour conclure cet exercice 2019-2020, lors de la dernière journée du championnat d’Espagne. Les hommes de Quique Setién ont tout simplement collé une manita aux Basques dans leur stade Mendizorroza (0-5). Messi, comme les jeunes pousses du Barça, ont brillé. Le capitaine du Barça a porté son total de buts à 25. Un nombre qui le sacre meilleur buteur de la Liga.

Liga
Fati, première vedette de l’ère Koeman
IL Y A UN JOUR

Dans le 4-3-3 habituel blaugrana, le technicien avait décidé d'aligner la jeune garde de la Masia au coup d’envoi, avec les titularisations d’Ansu Fati, aux côtés de Messi et Suarez devant, Riqui Puig au milieu et l’Uruguayen Ronald Araujo en défense central avec Clément Lenglet. Face à des adversaires qui se sont voulus joueurs malgré des qualités techniques limités, le désormais vice-champion d’Espagne n’a pas tardé pour allumer les premières mèches.

Puig d’entrée (3e) et Messi (15e) ont touché du bois alors que Roberto, le portier d’Alavés, a été tout heureux de voir les tentatives Fati (10e) et Vidal (12e), passées juste à côté de sa cage. A force de subir, Alavés a craqué. Et Messi est entré en action. Ansu Fati a exploité un magnifique centre en cloche de l’Argentin (0-1, 24e), qui a doublé la mise dix minutes plus tard (0-2, 34e), et le nouveau centre du génie catalan aurait pu profiter à Vidal (41e) pour inscrire le troisième. Celui-ci est venu juste avant la pause, Suarez claquant magnifiquement une tête sur un centre d’Alba (0-3, 44e).

Messi, un dernier doublé pour la route

Sans forcer, le Barça a plié le match, et si les nombreux changements opérés à la pause, et dans le premier quart d’heure du second acte, couplés à sa victoire quasi acquise au Pays basque, ont logiquement ralenti le rythme de la rencontre, Messi et les siens ont continué à vouloir enfoncer le clou, ce que Nelson Semedo, rentré à la place de Lenglet (55e), n’a pas laissé passer grâce à une lourde frappe du droit dans la surface (0-4, 57e).

Messi ? Il n’a pas levé le pied et a conclu la manita de son équipe via un magnifique but collectif. A l'origine de l'action en trouvant Frenkie De Jong dans l'espace, le capitaine argentin a repris parfaitement d'une volée du gauche un centre d’Alba, qui avait été décalé par le Néerlandais (0-5, 75e). C'en était trop pour Alavés, qui avait laissé passer sa (petite) chance en première période, et son Ecossais Oliver Burke, gâchant deux belles opportunités pour semer le trouble dans les têtes blaugranas (6e, 43e). Pour boucler la boucler, le Barça a fait les choses bien. Il lui reste encore la Ligue des champions pour sauver une saison bien terne.

Liga
Débuts parfaits pour le nouveau Barça de Koeman
IL Y A UN JOUR
Liga
"Plus rien ne m’étonne" : Messi tacle (encore) le Barça en rendant hommage à Suarez
25/09/2020 À 10:19