Le feuilleton de l'été ne semble être qu'à son préambule et chaque jour apporte de nouveaux rebondissements. Alors que Lionel Messi serait prêt à partir au clash avec sa direction pour quitter le FC Barcelone, La Cadena Ser a dévoilé samedi que la clause libératoire de son contrat - 700 millions d'euros - invoquée par le club était caduque. Une information démentie par LaLiga, qui, sans citer de chiffres, évoque une "clause de résiliation" en vigueur.

Cynisme et communication : pour Messi, on y voit plus clair

Pas forcément une porte de sortie...

Liga
Le conflit s'installe : Messi va sécher les tests PCR du Barça !
29/08/2020 À 17:38
La dernière prolongation de contrat de la Pulga remonte à l'été 2017 et la radio espagnole a affirmé avoir eu accès à ce document. L'Argentin avait prolongé trois ans, avec une année en option, activable par le FC Barcelone. Sauf que la clause de départ n'était valable que pour les années garanties, donc de 2017 à 2020, toujours selon la Cadena Ser. Ce qu'a également confirmé Onda Cero, qui explique avoir eu accès à cette "clause clé" du contrat de la star catalane. Messi pourrait ainsi rompre son contrat avec le club. Et surtout, pourrait en trouver un autre qui n'aurait pas à payer cette clause de 700 millions d'euros.
Cela ne voudrait pas dire que l'opération pourrait se faire sans frais. Une clause de résiliation, même très élevée, présente l'avantage de savoir quelle somme est à dépenser. Mais ce scénario avancé a donc, de toute façon, pris du plomb dans l'aile, avec la communication du championnat espagnol.

Messi au PSG ? "L'appel de Leonardo ressemble à de la politesse…"

Ligue 1
Mbappé, Messi, Di Maria et compagnie à l'entraînement
20/05/2022 À 13:48
Ligue 1
Le "GOAT" Ben Yedder, colère stéphanoise, Messi flambe : les tops et flops de la 37e journée
15/05/2022 À 00:14